La couleur est dialogue

Posted on 25 juillet 2009

QUELLES VALEURS ACCORDEZ-VOUS A VOTRE COULEUR EMBLEME ?

Florence Bernard*. La sélectivité, le haut de gamme, l’impact, le pouvoir qu’il a de pouvoir révéler d’autres couleurs. Le noir est notre territoire, notre image institutionnelle et aussi notre dualité : à la fois extrêmement sélective et extrêmement proche. Je recrute (dans les mailings), par une image sophistiquée, impressionnante et créative. C’est tout l’écart qu’il y a entre la projection et l’appropriation.

SUR CETTE BASE NOIRE, LES AUTRES COULEURS SONT-ELLES L’ELEMENT DECLENCHEUR 

Sur un mailing, si on a un taux de remontée de 8 %, c’est qu’on a choisi la bonne couleur, qu’elle est suffisamment gourmande et donne suffisamment envie. Là, la commande se déclenche, on obtient donc une nouvelle cliente. C’est un résultat instantané, fondamental pour nous.

Pour être honnête, les clientes n’achètent pas de couleur, mais les couleurs servent d’appel. Là est le poids de leur attractivité.

COMMENT COMPOSE-T-ON AVEC UNE COULEUR QUE L’ON N’AIME PAS ?

À force de travailler sur les choses, de faire part de ce que l’on ressent comme un jus de parfum : il va dégager quelque chose, vous allez avoir une image, une envie de raconter et la fragrance va la transporter. La couleur, c’est pareil : je vois une couleur, je la sens, elle transforme et là, ça prend quelque chose (comme le vin). On décompose ce que l’on n’aime pas avec des spécialistes (par exemple notre coloriste) qui transforment ce que vous n’aimez pas.

SI DEMAIN VOUS DEVIEZ VOUS ORIENTER VERS UNE COULEUR ?

Le noir !

Un noir explosif. Un noir qui crie, assez ostentatoire, plutôt vinyle, brillant, pas terne, charbon, intense. C’est le rideau qui s’ouvre et derrière un jaillissement de couleurs, en rupture d’impact. Mais aussi, des couleurs surprises, qui ouvrent de nouveaux chantiers couleurs. Après l’ère des couleurs brutes, des nacres, des effets métalliques… de nouveaux effets, pour renouveler nos sources d’inspiration.

* Vépéciste de luxe, le Club des Créateurs de Beauté a pour vocation de promouvoir pour les créateurs de mode et les autres, les produits de beauté et de maquillages qui accompagnent leurs collections. Florence Bernard en est la Directrice Marketing.

/Entretien réalisé en 2006 par Frédéric Rossi-Liegibel pour le livre Émotion, pour l’agence Extrême Paris /© DR | Elettra Rossellini Wiedemann est l’égérie de la nouvelle collection de maquillage Lancôme dans un look très radical fait de fuchsia et de noir outrancier.

articles en lien

ibookligne_vierge

zone2