Noir – Pastoureau

Posted on 14 septembre 2009

“L’histoire des couleurs est une histoire au long cours. Le propre de la symbolique, c’est que rien ne s’élimine. Artistes, photographes, peintres, cinéastes, créateurs de mode, chacun fait son marché…“

De l' »outrenoir » rêvé de Soulages au funeste raccourci des listes, livres, messes, moutons et idées forcément noirs Michel Pastoureau reprend dans un beau livre illustré le lumineux entretien que l’historien accorda à Dominique Simonnet en 2005 sous le titre : Le Petit livre des couleurs – Couleurs. Le grand livre. Cet entretien rappelle assez brillamment, qu’historiquement on ne peut refuser au noir le statut de couleur, réfutant la formule de Leonardo da Vinci, pour qui le noir n’en était pas une.

En parallèle du travail de Annie Mollard Desfours, ils mènent l’enquête sur le front de l’histoire de l’art autant que sur celle des mœurs. Alternative au rouge, le noir face au blanc conquiert le jeu d’échec et s’impose au fil de temps comme le pendant du blanc. Là ses valeurs de tempérance et de dignité s’estompent.

C’est une splendide démonstration, on peut juste regretter que Michel Pastoureau n’ai pas profité de cette nouvelle édition pour actualiser son discours sur cette couleur au vu des écrits plus récents.

Noir. Histoire d’une couleur de Michel Pastoureau. Seuil, 212 p., 39 €.

Related Articles:

ibookligne_vierge

zone2