Sense Fiction

Posted on 9 septembre 2009

L’air du temps se réconcilie avec le futur.

rody_sense_fiction

On retrouve confiance et espoir dans les technologies douces et les matières sensibles, mises au service de l’humain. Pour initialiser un monde d’harmonie, les fictions domestiques de la techno-poésie expérimentent une ingénierie des sensations et des émotions dans un arc-en-ciel de tendresse.

D’une certaine façon, la crise est une opportunité de changement, on coupe les branches mortes, on réinitialise le système.
Nous n’assistons pas seulement à une crise économique, mais à une véritable crise sociétale. Désormais on capitalise les points positifs, d’où cette idée de ReGeneration, de renaissance.
 Depuis quelques mois, nous faisons un constat très sérieux et curieux. Avec cette crise, deux catégories d’individus regardent vers le futur, vers demain : les femmes et les seniors. De manière plus générale, on met la pédale douce sur le vintage au profit d’objets et de meubles plus contemporains, plus modernes. La nostalgie pour le passé, pour hier, devient ringarde !
La technologie se fait aussi plus douce, son aspect tactile, plus féminin, est très visible dans l’univers de la cuisine. Côté luminaires, on voit apparaître des lampes qui sont aussi des ionisateurs ou qui diffusent une lumière au spectre proche de celle du jour…
La diabolisation de la technologie disparaît au profit d’une image plus maternelle, plus enveloppante, reposante.

QU’ENTENDEZ-VOUS PAR INGENIERIE DES SENSATIONS ET DES EMOTIONS ?

Auparavant, le discours sur la technologie dans nos intérieurs était très masculin, on évoquait la domotique avec un côté œil de Moscou, ou très laboratoire… On voit aujourd’hui apparaître une nouvelle génération de designers (Mathieu Lehanneur ou encore Benjamin Graindorge) qui collaborent avec des chimistes, des biologistes ou des grands chefs, avec un regard beaucoup plus “écolotechno“ et non plus technique et artificiel, axés sur le sensoriel, plus responsable, plus éthique. On pourrait les qualifier d’explorateurs.

Interview de Vincent Grégoire est directeur du département “art de vivre“ de NellyRodi, réalisé par MAISON&OBJET/Parcours d’Influences 2010 – Sense Fiction – 3

articles en lien

ibookligne_vierge

zone2