Le rouge – Annie Mollard-Desfour

Posted on 1 octobre 2009

Andrinople, carmin, cramoisi, écarlate, pourpre, rubis… rouge cardinal, Carpaccio, Dior, Ferrari, opéra, Valentino… rouge baiser, glamour… ruban rouge, la Butte rouge, Julie la Rousse, le Petit Chaperon rouge, l’OEuvre au rouge…

Rouge comme l’amour, le feu, l’érotisme, rouge de colère et rouge de honte, rouge de l’enfer et du diable, des guerres, de la violence et des révolutions. Rouge comme le sang du Christ qui purifie et comme la pourpre des empereurs. Rouge comme la gloire et comme le triomphe.

Au fil des mots, le rouge, couleur ambivalente entre toutes, déploie ses jeux d’associations symboliques, oscillant d’un contraire à l’autre, mêlant le profane au sacré, la jouissance à l’effroi, l’ardeur à l’interdiction, le désir de purification au tabou de la chair. Couleur sensuelle et terrifiante à la fois, témoignage des contradictions de l’âme humaine et miroir de notre société contemporaine.

/source Eyrolles /Par Frédéric Rossi-Liegibel/Vignette de la Une / deValence® – Mathias Walter® – Maria Lund®

articles en lien

ibookligne_vierge

zone2