rouge2®cooperativedesign

mots

Posted on 1 octobre 2009

Le rouge est une réponse à différentes définitions, selon le système chromatique dont on fait usage. C’est l’une des trois couleurs primaires de la synthèse additive (comprenant le rouge, le vert et le bleu).

En synthèse soustractive (imprimerie)  c’est une couleur composée obtenue en mélangeant le magenta et le jaune.

Le rouge est ambivalent. Le rouge est la couleur réelle du sang, des muscles, des lèvres, du sang versé par l’ennemi, du cœur (à la fois muscle et pompe sanguine), ainsi que du feu qui crépite, des braises.

Par ailleurs, les pigments ont été maîtrisés rapidement dans l’histoire de l’humanité, les Hommes du paléolithique utilisaient déjà le rouge pour leurs peintures. Pour les teinturiers du Moyen Age, le rouge était une des couleurs les mieux maîtrisées. Enfin, c’est une couleur qui attire l’œil car elle est peu présente dans la nature et sa rareté en fait une couleur d’exception. D’un point de vue optique, c’est aussi la couleur qui excite le plus le cône de l’œil humain après le jaune. Selon une étude récente, les vêtements rouges augmenteraient les performances dans les sports de combat. Une autre montre que les voitures rouges sont surreprésentées parmi les accidents.  Il apparaît donc que la couleur rouge a un effet excitant, que ce soit dû à sa symbolique ou à sa visibilité.

acidulé, fibre acrylique

Une texture filandreuse, alvéolée, un aspect parfois mousseux font alterner une impression contradictoire : sécheresse et douceur. Les variations sur le rouge, le rose, l’orange clair créent un rouge délavé, éteint. Les alvéoles gonflées d’une teinte plus soutenue construisent une couleur “confortable “.

précieux, papier de soie

La surface accidentée, la matière épaisse, évoquent le sang séché, des feuilles d’érables putréfiées, une peinture au couteau. L’ensemble suggère une forme de violence. Le fond saturé de vermillon, sous l’influence de la lumière rougeoyante, donne un ensemble homogène et chaud.

piquant : film acrylique

Les nombreux plissements écrasent le fond d’un liquide rouge. Évocations, gustatives : viande de charolais, texture grossie d’un légume ou d’un fruit. La couleur, tomate ou cerise, ombrée de touches orangées donne une matière pétillante, goûteuse.

excessif : graines

C’est le plaisir, la chaleur qui dominent. Les images de grenade éclatée, de pulpe de fruit exotique font saliver. La matière travaillée, le vernis satiné, les vides orangés donnent une couleur chaude, appétissante au goût exotique..

mature : coton

Des fibres imbibées du coton surgissent des visions de sang frais, de flux intarissable. Impressions d’action, de vitesse pour cet effet organique dérangeant. Sous l’action de la lumière rasante, la matière présente des sillons plus foncés et crée un mouvement rapide, synonyme de vie, sur la planète mars… sur la planète Mars.

léger, bois

Accents africains, composition ethnique ou peinture abstraite pour ces tranches de bois craquelé et nervuré. Une légère brillance donne l’illusion que la matière précieuse respire. L’opposition entre l’acajou et les veinules plus foncées donne à la matière une couleur profonde et mate, une rivière lointaine.

/Par Frédéric Rossi-Liegibel

articles en lien

ibooksmartphoneligne_viergezone2

Bookmark and Share

online-casino.blog.ca