couleur

Posted on 2 novembre 2009

Couleur fondamentale du prisme, porteuse de sérénité, adulée de façon quasi universelle, le bleu captive l’œil, il parle à tous, tant sa palette est pléthorique.

Marié au jaune, au rouge, jouant des transparences ou des profondeurs abyssales, captant ou réfléchissant la lumière, le bleu crée une multitude d’univers, toute une palette de sentiments, du bien-être au mystérieux. Indigo, outremer, marine, roi ou ciel, le bleu, c’est la couleur des mots, le bleu parle à tout le monde.

Bleu émotion… L’eau et le ciel ! Et dans toutes les dimensions ! Infiniment loin, bleu horizon : le voyage. Plonger dans le bleu avec un dauphin ou s’y envoler avec l’oiseau bleu.

Plutôt calme, assez difficile à dynamiser. Pourtant, Klein en fera une couleur de nature recomposée en peignant le désert, en semant, tel le Gros Poucet, d’énormes cailloux bleus sur son chemin, essayant de baliser Le Pays Bleu, le pays du rêve.

Incontrôlable, versatile à la lumière, le bleu change en fonction de la réflexion de la lumière, tout dépend des couleurs voisines. Selon l’angle, les effets fusent dans le rouge, le vert ou le violet. Aléatoire, le bleu est une couleur qu’il faut contenir. Vivante, il faut l’aider à s’étendre, car le bleu réchauffe les couleurs froides et inversement. C’est la couleur nourricière, couleur de base par excellence, douce et sensuelle, transcendantale et équilibrée.

L’eau et le ciel ! Et dans toutes les dimensions ! Il est de tous les éléments : l’eau et l’air, le feu et ses flammes bleues, la terre et son argile bleue…Infiniment loin, bleu horizon: le voyage. Plonger dans le bleu avec un dauphin ou s’y envoler avec l’oiseau bleu. On veut un bleu inspirant pour transcender quelque chose, pour l’équilibre. Complexe ? Il est difficile de lui apporter une note nouvelle, elle ouvre ou limite le travail sur la couleur, elle ouvre les couleurs, sans arriver à se transformer.

Rêve de puissance (bleu roi), rêve d’évasion (bleu outremer), rêve de repos (bleu nuit). C’est la couleur nourricière, couleur de base par excellence. Rassurant, le bleu combat le doute et l’hésitation, il est le calme et l’équilibre, dans la quête de la quiétude, le bleu est thérapie.

/Par Frédéric Rossi-Liegibel

articles en lien

ibookligne_vierge

zone2