matières

Posted on 2 novembre 2009

Bleu – Peau – “Bain infini dans l’intensité des creux, reflets cobalts qui stabilisent nos émotions, la matière bleue crée un lien de vie et de bonheur. Lapis-lazuli ou Outremer, couleur fondatrice de l’Occident, sa quête (technique) nous vient d’Orient.“ “Cette couleur change en fonction de la réflexion de la lumière. Selon l’angle, les effets repartent au rouge, au vert ou au violet. C’est relativement incontrôlable, assez catastrophique. Pourtant, ici, le concept est très abouti ; il n’y a quasiment pas de lumière, ce qui est assez rare, ce n’est que du reflet; et ça, au flash, c’est impossible à obtenir. Le regard conjugue à la fois ce côté aléatoire d’un plan d’eau l’été et cet aspect surréaliste de la lumière de la nuit en rase campagne.“

“Le bleu est une couleur qu’il faut contenir ou au contraire aider à s’étendre. Pour moi, quelle que soit la couleur et encore plus sur une peau vivante, il faut réchauffer les couleurs froides, leur donner un sens vivant en jouant les complémentaires. Tout dépend des couleurs voisines. Quand on met du bleu à côté du vert, c’est très facile de basculer le bleu dans le vert ou inversement.“

Bleu – Pigments – “Le bleu est plutôt calme, très difficile à dynamiser. Seul Yves Klein était parvenu à respecter le pigment, à ne pas le mélanger.

Bleu – Encre – “Le bleu est la couleur que l’on utilise quand on ressent le besoin d’être rassuré. C’est la couleur nourricière, couleur de base par excellence. Le bleu, c’est l’eau et le ciel. C’est une couleur qui a donc une grande dimension environnementale, on y associe presque toujours le calme et l’équilibre.“

Bleu – Plastique – “Le bleu est tellement utilisé dans nos métiers, qu’il en est devenu très complexe. Il est difficile de lui apporter une note nouvelle.

Sur certains projets, la forme est très influente. Elle ouvre ou limite le travail sur la couleur, surtout en fonction de la lumière qui ajoute de la matière, de la sensualité, de la douceur. En retour, certains effets, certains tons ne vivent pas sans les formes : la nacre, par exemple, venue en interférence, pourra être fade sur un aplat. Ce n’est pas que la couleur n’est pas belle, c’est juste qu’elle n’arrive pas à se transformer.“

Bleu – Métal – “Un bleu céladon, ce n’est pas un bleu roi ou un bleu ciel. Avec cette couleur, on a une infinité de choix. Tout est permis.“

Bleu – Verre – “Le bleu est une couleur qui éveille les sens et capte l’œil du coloriste. La palette de couleur des bleus est considérable. Elle oscille entre les bleus ciels, évolue vers les outremers, cyans, et s’éteint sur les marines. Le bleu, couleur omniprésente de notre quotidien, est fascinant.“

Bleu – Papier – “Le bleu reste un incontournable dans toutes les gammes de nos produits. Il y a une telle variété dans les tonalités de bleu que nous découvrons encore de nouvelles possibilités. On veut un bleu inspirant pour transcender quelque chose, pour rééquilibrer.“

Related Articles:

ibookligne_vierge

zone2