Ma rencontre avec Oscar Niemeyer

Posted on 7 novembre 2009

Réalisé en édition limitée à mille exemplaires, Oscar Niemeyer offre une rétrospective complète de son œuvre, grâce au travail photographique de Matthieu Salvaing.

COMMENT AVEZ-VOUS RENCONTRE OSCAR NIEMEYER ?

MATTHIEU SALVAING : je passais tous mes hivers au Brésil depuis déjà très longtemps et étais devenu ami avec son petit-fils quand celui-ci m’a fait un jour visiter son bureau à Rio, sur l’Avenida Atlântica, il y a une quinzaine d’années. J’ai d’abord été impressionné de me trouver face à ce monument de l’architecture moderne. Puis, passée cette première émotion, j’ai été impressionné par l’intellect et la générosité de l’homme. Il m’a tout de suite accueilli comme un membre de la famille. C’est cette rencontre qui m’a fait passer du domaine de la mode et du portrait à la photographie d’architecture. Mais Oscar N. c’est aussi des situations cocasses. C’est ce qui s’est passé lorsque je suis arrivé un jour alors que la police était tout autour de l’immeuble. Je me suis demandé ce qu’il pouvait bien se passer, quand j’ai soudain entr’aperçu Hugo Chavez qui discutait avec lui !

OSCAR VOUS A EGALEMENT CONFIE UNE DE SES CREATIONS ?

Il y a quelques mois, je suis venu le voir à son bureau et il m’a dessiné, en toute amitié, un lutrin pour présenter le nouveau livre que je lui consacre aux éditions Assouline.

Cet ouvrage, est porté par lutrin exclusif créé par l’architecte et réalisé par Rinck, la prestigieuse société d’ébénisterie française, installée à Paris sur le faubourg Saint-Antoine. Ce lutrin est réalisé en 100 exemplaires et vendu en souscription uniquement, avec l’ouvrage Oscar Niemeyer.

On ne présente plus Oscar Niemeyer. Matthieu Salvaing retransmet dans ce livre sa passion pour le Brésil ainsi que son amitié pour l’architecte. Michael Kimmelman est critique d’art pour le New York Timeset auteur de The Accidental Masterpiece: On the Art of Life and Vice Versa (Penguin, 2005) et de Portraits: Talking with Artists at the Met, the Modern, the Louvre, and Elsewhere (Random House, 1998).

Oscar Niemeyer/ Édition Assouline, 35,5 x 43,3 cm • 168 pages • 118 illustrations • relié sous coffret en lin / prix sur demande crédit photo/ Asouline

Related Articles:

Post Footer automatically generated by Add Post Footer Plugin for wordpress.