Les rêves colorés d’Arlequin et de son pays enfantin

Posted on 14 janvier 2010

Jaime Hayon* serait il un designer d’avant la crise ? Merveilleux, créatif, le clown de Barcelone développe ses idées sans aucune crainte d’un résultat de bon goût ou kitsch : il est cette année “créateur scènes d’intérieur“ pour Maison & Objets.

L’exagération, la surabondance baroque, opulence des couleurs et des formes, sont ses compagnons de chemin ; son carnet à croquis est une sorte de Bible qui contient une vue du monde qui dérive dans les limites de fantaisie et décrit la stupéfaction d’un enfant. Sa position devant le monde et le design crée une énorme richesse où les idées créatives et le processus se régénèrent constamment.

Sens et non-sens, son design est spontané, intuitif, Hayon est un maître du déguisement. Probablement, ravi par les détails absurdes, frivoles et superflus. Le raisonnable, le simplement fonctionnel ne semblent pas rencontrer sa préférence. L’excès baroque de Jaime Hayon a marqué une libération réelle pour le monde du design, le libérant de son enchaînement perpétuel à l’utilité et au sérieux. Certaines de ses œuvres sont entrée en fabrication : sa table aux multiples pieds, ses lampes en forme de champignons, ses vases urnes font (presque) partie de notre quotidien. D’autres sont restés sous forme de prototypes, comme son monstrueux berceau en forme de poulet vert.

Toute l’ambiguë beauté du designer et de ses objets est résumée dans ce beau portrait en costume d’Arlequin.

*C’est en 2005 que Jaime Hayon commence à développer des projets à titre personnel, une transversalité qui rend la ligne fine entre design, art et décoration.

Une démarche hybride, décomplexée et joyeuse, plaçant au centre le savoir-faire e tl’artisanat. Il nous transporte littéralement dans un univers fait de références personnelles : son travail de Camper à Baccarat, une sorte designature en 3D. Une certaine magie, un songe qui se retrouve dans des pièces luxueuses comme la série de chandelier Sparkle Shady pour Swarovski. La référence se fait aussi historique lorsqu’elle émane de sa fascination pour Henri VIII, matérialisée par les chaiseset le cabinet Tudor pour Established & Sons (2009), inspirées du style gothique. Une forme de fantaisie qui laisse la place à l’hommage avec la chaise 22 produite avec Ceccotti. Lorsqu’il il travaille pour des sociétés haut de gamme telles que Baccarat ou Lladro, il se réapproprie leur histoire demarque pour les emmener ailleurs, dans une certaine modernité. Jaime Hayon est un conteur cette sensuel, sensible, une sensibilté que l’on retrouve dans la collection Showtime pour BD Ediciones de Diseno et les lampes funghien céramique pour Metalarte.

 

 

 

 

 

 

/Par Frédéric Rossi-Liegibel/  Légende : Portrait Jaime Hayon-Jaime /credit Klunder Nienke /Crystal Candy Set – Baccarat (2009) /copyright : DR /Suspension Sparkle Shady – Swarovski (2007) /copyright : DR /Œuvres de Jaime Hayon par Jaime Hayon, en anglais, Gestalts Verlag 2008, livre relié de lin, 320 pages, 69,90 € www.gestalten.com www.hayonstudio.com /film ©SAFI/Jaime_Hayron_SI_J10_1

Créateur brillant dans tous les sens du terme, Jaime Hayon est créateur de scènes d’intérieur 2010.


Related Articles:

ibookligne_vierge

zone2