Design auto – produits dérivés

Posted on 28 janvier 2010

Longtemps limité aux objets usuels et quotidiens de type parapluie,accessoires décoratifs (housses, peintures …), ou limite gadgets comme des reproductions signées Majorette, les objets liés à la voiture s’aventurent sur de nouveaux terrains. La voiture équipée de lecteurs de DVD, de sa station pour Ipod, de son GPS Carmina, de son habillage extérieur (stickers personnalisés) et de son intérieur choisi parmi une gamme de finitions toujours plus large, devient aussi l’extension de la cour de récréation des (jeunes) passagers.

Si vous avez des enfants vous vous êtes sans doutes vu proposer des options ou accessoires spécialement étudiés pour eux ! Sous le prétexte de veiller à leur sécurité, la marque Audi lance par exemple une ligne de jouets, mais aussi de sièges auto, plaids, peluches … aux couleurs et au design étudiés pour ne pas jurer avec votre véhicule. Il ne s’agit pas d’un phénomène isolé mais d’une tendance lourde initiée tout d’abord par des marques très haut de gamme comme Ferrari ou Porsche.

Les grands de l’automobile évoluent donc en dehors de leur zone de confort et de leur coeur de métier, surfant sur la volonté de maîtriser la sécurité mais aussi la propension à vouloir imposer notre touche personnelle, décorative, même dans notre habitacle roulant, et créant au passage une occasion d’augmenter le panier moyen des acheteurs de véhicules. Si l’on achète un véhicule tous les deux ans par exemple, l’on reviendra entre temps vers le constructeur pour acheter de nouveaux ‘objets’ comme un siège bébé ou un vélo pour Thomas qui a grandit et réclame ‘un vtt comme celui de papa’.

Nos récents séjours à Rome ou Londres, et nos passages devant les boutiques BMW et Mercedes, nous ont permis de voir en vitrine l’étendue des gammes conçues pour les enfants : vélos de sport, vêtements, ballons, jouets … Le plaid Hermès serait il menacé par le plaid Gecko d’Audi ? C’est surtout une extension de gamme et donc de territoire design qui s’opère petit à petit. Le design automobile autrefois limité à la vision du véhicule en tant qu’objet mobile unique voit ses frontières repoussées et étendues vers la conception d’un univers d’art de vivre complexe et complet.

/Par Andrée Fraiderik-Vertino / images courtesy Audi – ligne Gecko

Related Articles:

ibookligne_vierge

zone2