Jouer le rôle de guichet ouvert

Posted on 20 avril 2010

Cooperative Design m’a demandé de faire dans ses colonnes, le “portrait Design“ d’une région que je connais bien, Rhône–Alpes. Je lui ai proposé de le peindre par petites touches, en une série d’articles concis qui traitent d’initiatives originales dont on parle peu, sans omettre ce qui relève de repères plus classiques. Marie Marguerite Gabillard

J’ai choisi pour ce premier “papier“Jouer le rôle de guichet ouvert de mettre en lumière le Collectif Designers + de Saint Etienne, qui entame sa troisième année d’existence avec 50 membres et quelques jolies initiatives à son actif.

Collectif Designers +  : le parcours innovant d’une initiative locale

Conjuguant les deux forces provenant d’une part, de la communication autour du design générée par le projet de Cité du Design, d’autre part du mouvement de structuration du tissus économique autour des pôles de compétitivités et des filières, ces professionnels de la création apportent aux institutionnels et aux entrepreneurs locaux des actions simples pour faire pénétrer le design dans leurs organisations. Ainsi avec pragmatisme, ils arrivent à rendre lisible en un peu plus de 3 ans, une filière locale du design qui, pas à pas se structure tout en s’ouvrant à la diversité de leur environnement.

15 en 2007, ils sont plus de 50 aujourd’hui, dont 36 structures de design proprement dit et une vingtaine venant d’autres professions connexes dont récemment, des architectes. Ils fonctionnent avec un budget de ressources modeste, l’essentiel vient de la valorisation du temps passé par les membres au bénéfice du collectif.

Le montant des adhésions reste faible par volonté de rester accessible à tous et surtout aux jeunes. Le Collectif Designers + prélève 3% du chiffre d’affaires des offres ou projets exclusifs à ses membres. Les subventions des collectivités de 70 000 euros financent, entre autres, un poste d’ animatrice à temps plein. Les (autres) réalisations sont financées par des partenariats, par exemple avec la Cité du Design pour Design Map en 2007, le commissariat de l’expo Biennale 2010 sur “Process Design“ …. ou par des succès lors d’appels à projets ….

Un des premiers facteurs clef de succès du collectif est d’être un groupe de proximité qui  permet un enrichissement mutuel à des professionnels qui travaillent seuls. Le périmètre géographique est à prendre en compte. Son président, Bernard Laroche, constate  qu’animer un réseau plus étendu serait différent et demanderait plus de moyens. Pour l’instant, le regroupement reste local car il s’agit de donner une lisibilité à une réalité professionnelle locale.

Le deuxième facteur clef de succès, objectif récurrent de l’association est le témoignage à partir des réalisations des membres auprès des entreprises de proximité. Exemple, les permanences sur rendez vous organisées avec la CCIs de St Etienne. Elles offrent la possibilité à une entreprise, un commerçant d’avoir des explications, informations, orientations sur le design et sur son projet.  Si l’entreprise souhaite aller plus loin, le Collectif Designers + joue le rôle de guichet pour l’orienter vers des professionnels ; il peut aller jusqu’à organiser une sorte de brief collectif pour le projet. Le projet est alors exposé par l’entreprise à plusieurs designers intéressés, compétents et néanmoins concurrents. Libres à eux répondre à la demande à plusieurs ! Le président Bernard Laroche note que les collaborations à plusieurs professionnels augmentent avec la progression du niveau de connaissance mutuelle.

Troisième et dernier facteur clef de succès, la volonté de progresser par étape.

La nature des projets 2010 montre que le collectif passe un cap. Sur la base de ce qu’il a fait pour le pôle optique, le groupe des entreprises du roannais etc….  il a démontré qu’il regroupe suffisamment de compétences et de savoir faire pour aller vers des projets propres, plus ambitieux. Il est à même aujourd’hui de penser à monter lui même des projets. L’arrivée d’architectes dans l’association lui ouvre des perspectives sur l’habitat. La prise en compte des compétences locales la conduisent à diversifier les projets vers le numérique, le bois, l’agroalimentaire …Le  Collectif Designers + va au devant des institutions avec la proposition du projet “Dis moi mon savoir faire“ projet destiné à mettre en valeur les performances des PME ligériennes et leur savoir faire.

Avec l’exposition “Design Process“ dont Collectif Designers + est Commissaire pour le compte de la prochaine Biennale, le carnet de projet 2010 est bien rempli. Jacques Bois, designer industriel et l’un des 3 membres fondateurs confirme « le collectif est un succès pour ses membres et auprès des institutions locales ». Aujourd’hui, elles sont des courroies de transmission vers les entreprises et nous proposent des projets comme celui de l’ENISE où il s’agissait de trouver des applications à une technologie pour la valoriser auprès d’entreprises (voir le témoignage de Patrick Baert chef de projet ENISE sur le sitehttp://www.collectif-designersplus.fr ou http://www.enise.fr/dipi/flmm/).  Il semble bien que dans le Chœur du grand projet “Design“ de St Etienne et à coté de la Cité du Design, le Collectif Designers + apporte avec justesse et en harmonie, la voix des réalités professionnelles du design.

Merci à Bernard Laroche et Jacques Bois d’avoir consacré un peu de leur temps !

/images abri fumeur siège Casino St etienne /infos : la dernière newsletter de l’association qui est en ligne sur le site du Collectif Designers + : http://www.collectif-designersplus.fr /newsletter/1/newsletter.html

Related Articles:

ibookligne_vierge

zone2