40 rue de Sévigné

Posted on 1 juin 2010

En confiant la réalisation de leur nouveau lieu à Arne Quinze, l’Eclaireur propose à chaque visiteur de vivre une expérience particulière : dans cette architecture inédite, il faudra chercher la sélection d’Armand et Martine. Plus de deux tonnes de planches de bois ont été livrées pour que la scénographie prenne corps, sous la forme d’une sculpture aux parois animées par la présence d’écrans numériques. “C’est un lieu dont nous rêvions. Notre luxe est de pouvoir aller à chaque fois plus loin. Sans rapport avec ce qui existe déjà… en trouvant l’expression juste du moment“ une posture avancée par Armand Hadida* à laquelle répond Ane Quinze** : ce n’est pas un magasin, c’est une expérience. Ce projet a pris la mise en forme d’un rêve, d’une intention nourrie d’émotions, d’histoires, de mémoire, comme un conte dans lequel, j’espère, chacun pourra retrouver un peu de lui-même“. Près d’un an de travaux a été nécessaire: les éléments de récupération font corps avec la technologie la plus poussée… Par ailleurs, le nouvel espace accueillera également la très attendue table Microsoft Surfacepour*** une de ses toutes premières intégrations dans un espace parisien ainsi que la RoomBook, signée par Electronic Shadow, son but faire basculer le visiteur de l’autre côté du miroir.

*En 1980, Armand Hadida ouvrait son premier point de vente aux Champs Elysées, au sous-sol d’une galerie, en proposant aux clients des vêtements de créateurs qui allaient devenir les phares des décennies à venir : Girbaud, Prada, Helmut Lang, John Galliano, Ann Demeulemeester, Dries Van Noten, Martin Margiela. Les années 90 coïncideront avec l’ouverture de la boutique de la rue des Rosiers, introduisant entre autre les “6 d’Anvers“ associés à des noms comme ceux de Sipek, Dubreuil, Starck, à Comme des Garçons, Hussein Chalayan etc… premiers à mélanger le design et la mode. En 2001, le couple ouvre rue Hérold (place des Victoires), un lieu sans vitrine, sans nom, sans ouverture sur la rue. En 2008, l’Eclaireur s’installe rue Boissy d’Anglas.

**Arne Quinze génère un lien entre l’art et l’architecture. Fondateur du Studio Arne Quinze, c’est un autodidacte dont le talent s’exprime dans de multiples domaines : arts plastiques, vidéos, moyens de transports et bientôt un nouveau projet d’architecture conceptuelle de 100.000 m2 à Bruxelles.
*** Première pierre d’une rencontre entre les deux univers, cette table fera écho à l’installation Windows Experience, d’Electronic Shadow, inaugurée le même jour dans le nouveau siège de Microsoft à Issy-les-Moulineaux.

/Par Frédéric Rossi-Liegibel /Arne Quinze /l’Eclaireur, 40 rue de Sévigné – 75003 Paris /Du 9 au 14 juin Designer’s Days célèbre son dixième anniversaire dans un parcours intitulé : 10 ans ! Télécharger le plan, le programme.

 


articles en lien

ibookligne_vierge

zone2