The hey Days

Posted on 6 juillet 2010

Designers mythiques et toujours méconnus du grand public malgré de sincères tentatives de tiers de montrer ou expliquer leur travail, Lucienne et Robin Day sont à l’Angleterre ce que le duo Eames est aux États-Unis.

Diplômé du Royal College of Art, le couple formé par Lucienne Conradi (1917-2010, designer textile) et Robin Day (1915, designer industriel) ambitionne après la deuxième guerre mondiale de créer un mobilier accessible, bon marché, aux formes et aux couleurs radicalement novatrices. Robin Day, comme ses contemporains français, profite des recherches américaines sur le bois (plywood) plié, lamellé, thermocollé, et les nouveaux matériaux tels le polypropylène moulé par injection… Lucienne Day par son style s’inscrit dans la mouvance des créatrices Jacqueline Groag ou Maria Mahler. Elle trouve son inspiration dans les œuvres de Joan Miro ou Alexandre Calder et créé des tissus aux motifs géométriques, des imprimés modernistes qui recouvrent bientôt les sofas et coussins de la ménagère moyenne autant qu’ils décorent des lieux tels le Royal Festival Hall en 1951 aux côtés du mobilier de Robin. Après avoir remporté en 1949 le Prix d’Architecture du MoMa dans la catégorie création de mobilier “Low Cost“, Robin Day devient Directeur du Design pour la société anglaise Hille, avec laquelle il collaborera jusqu’en 1982, créant la fameuse Polyform chair (1963) en “plastique“ *thermoformé et ses nombreuses déclinaisons. Cette chaise ultra-démocratique s’est vendue à plus de 14 millions d’unités dans le monde, et elle est toujours en production. Cette chaise se targue même d’avoir maintenant un timbre de la Royal Mail à son effigie !

En Angleterre les meubles de Robin Day sont partout sur le territoire de sa Majesté et surtout ils parsèment le quotidien de millions de Britanniques. Dans la sphère privée ou en tant que mobilier public des hôpitaux aux écoles, l’assise Day demeure omniprésente. D’ailleurs à la maternelle, les petits anglais se sont souvent assis sur la chaise ci-dessus vendue aujourd’hui encore chez Habitat. Dans le film “Darjeeling Limited“ (de Wes Anderson), les scènes de la gare montrent des rangées de fauteuil Day, couleur jaune orangé, témoignage de l’ampleur du succès de ces sièges auprès des architectes et donneurs d’ordre, pour des projets internationaux. Robin Day a également été conseil et estampé de son style des lieux tels : le Barbican Art Center, le London Underground, la Tate Britain, le Churchill College à Cambridge…

Les Days sont un peu les pères du design moderne anglais. À leur façon, ils ont contribué à l’essor économique de l’industrie britannique au travers de l’axe design, en influant sur le choix des matériaux, les procédés de fabrication, la massification de la production, la conception de pièces qualitatives à bas prix. Ils ont pendant des années été les chefs de file du design outre Manche, et lorsque Tom Dixon dans les années quatre-vingt-dix en tant que directeur du design les répertorie dans les pages du catalogue Habitat, il en va de l’hommage autant que de l’enjeu marketing. Theo Williams, actuel directeur du design de Habitat, déclare : “Les Day sont la réponse britannique au couple Eames. Aujourd’hui encore les meubles de Robin Day sont vendus dans nos magasins et ils font d’ailleurs partie de notre sélection plébiscitée par nos clients. Depuis environ un an nous étions en discussion avec Robin Day qui devait créer avec nous une nouvelle collection de mobilier avec des revêtements textiles exclusifs de Lucienne Day. La série aurait été une exclusivité Habitat, célébrant une collaboration pérenne. Malheureusement Lucienne Day nous a quittés en janvier dernier et le projet est aujourd’hui mis de côté.“

Les pièces phares de Robin Days sont : l’ensemble de salon Day’s Forum, les fauteuils Polo chair, dans différentes versions (métal, cuir et bois, métal et plastique, modèle enfant). Où trouver les meubles de Robin Day : chez Habitat (d’ailleurs la banquette lit Single CV du catalogue 2002-2003 mériterait d’être rééditée), Sabz.fr et chez XXO.fr /à Londres chez John Lewis, chez Hille pour le mobilier d’espaces publics /L’actualité des Days : Exposition du 15 mai au 12 septembre 2010, Art by the yard : Women design mid-century Britain au Textile Museum de Washington.DC (US). Contemporary days un film documentaire entièrement consacré au couple Day, éclairant les aspects tant de leur vie personnelle que professionnelle, vient d’être réalisé par Murray Grigor et produit par Hamid Shams. Ce film est une initiative de l’association Design On ScreenLe site du Design Museum (UK) propose un retour détaillé sur la carrière des Days. http://designmuseum.org/design/robin-lucienne-day

*définition du thermoformage : ‘Procédé de formage d ‘une feuille 2D thermoplastique en une pièce tridimensionnelle, en plaçant cette feuille dans un châssis puis en la chauffant pour la rendre molle et fluide. On applique ensuite une pression différentielle pour faire prendre à la feuille la forme du moule ou de la filière placée en dessous du châssis.’ Source : Catalogue de l’Exposition VIA Matières à cultiver

/Par Andrée Fraiderik-Vertino /copyrights photo Hille, Habitat, London Design Museum

articles en lien

ibookligne_vierge

zone2