matières

Posted on 19 juillet 2010

Vert – Peau – “Les pigments se nourrissent de chlorophylle et d’oxyde de cuivre pour transmettre cet espoir de pérennité des mers d’émeraudes, de pureté des étangs, de violence de la malachite.“ “La lumière est vraiment telle que nous l’avions imaginée dès le départ. Elle est à la fois sophistiquée et neutre. Le vert, ce  n’est que de la lumière, comme un rayon de soleil filtré par un feuillage en forêt, une couleur portée par un regard très sensuel. C’est exactement ce que nous voulons dire et montrer.“ “Le vert évoque le morbide, le maladif. Pourtant, aucune texture de peau ne refuse cette couleur ou ne la saisit pas. Alors, j’ai chauffé le vert. Comment ? Avec la peau qui est dessous ; j’ai joué avec la couleur des yeux, la carnation, l’éclairage, un savant mélange, une douce alchimie, qui l’a rendu vivant et sain.“

Vert – Pigments – “Le vert fait partie “des couleurs qui sortent du frigo“. C’est une couleur peu transformée, dont on garde le côté brut du pigment poudre. On ne la mélange pas beaucoup avec des petites pointes de blanc, de noir, de gris, qui la rendent de moins en moins fraîche. C’est une couleur gaie, rayonnante, qui donne de l’éclat.“

Vert – Encre – “Le vert est une couleur difficile, parfois un peu flashy, on privilégie alors le nacré qui lui ajoute de la douceur, surtout dans la cosmétique. On ne met pas un vert sur la peau dans les gammes thermales ; on crée des verts gris très atténués, romantiques et sensibles. Je me suis orienté vers une plante qui ne vit que la nuit. Je l’ai retranscrite en un beige très transparent avec un vert dessous. Et plus il y a d’angles, plus la couleur “remonte“.“

Vert – Plastique – “Une couleur souvent agréable à travailler ; peut-être pour son côté nature.”. Rien n’est plus spectaculaire qu’un vert émeraude, profond et sombre.“

Vert – Métal – “Il y a tellement de “verts” différents qu’il faudrait les détailler un par un.“

Vert – Verre – “Les verts sont très particuliers car l’écart entre les tonalités est très limité. La couleur verte est une teinte froide – Son union à d’autres nuances est très délicate. Pour réaliser la palette verte du projet “Extrême couleurs”, je me suis inspirée de la photo qui est très exotique. Nous pouvons y retrouver des verts très modernes et hauts en couleur   ( maquillage, lumières..), et , au contraire, la personne, elle, m’a inspiré des verts plus floraux avec des tons plus éteints.“

Vert – Papier – “Le vert est une couleur naturelle et classique,  mais aussi moderne et jeune dans certaines nuances. C’est une couleur relativement peu utilisée.“

“Quelle plaie, tout le monde s’est mis au vert : espaces verts, numéros verts, classe verte, prix verts… Et jusqu’à nos poubelles que l’on repeint dans cette couleur censée évoquer la nature et la propreté.“*

Par Frédéric Rossi-Liegibel /*Michel Pastoureau, Le petit livre des couleurs, Seuil, Points Histoire, octobre 2005

articles en lien

ibookligne_vierge

zone2