I want to change the world

Posted on 14 septembre 2010

Alexandra Roussopoulos avoue avoir fait “un usage peu recommandable de la couleur“. En choisissant au contraire la couleur travaillée dans un contexte , elle recherche “l’opportune duplicité du dialogue entre illusion et matérialité par la réversibilité standard des couleurs… Une tension entre un travail minimal et enveloppant, à découvrir.

LA CONCEPTION D’UNE CHAISE EST-IL TOUJOURS LE PASSAGE OBLIGE POUR LE DESIGN ?

La chaise est un élément essentiel pour le design, elle symbolise la place occupée par l’homme dans la société. La chaise est une forme de métaphore du chef d’œuvre “la chaise d’œuvre“. Marquer son temps mais aussi définir sa place. Pour les artistes contrairement aux designers la chaise se dessine, toute seule, au fur et à mesure des années de travail.

AVEZ-VOUS DÉJÀ CONCUE VOTRE “CHAISE“ ?

Ma chaise est légère mais enveloppante à l’image de mes peintures. Les pieds, les fondamentaux sont libres et mobiles, la colonne vertébrale est solide et structurée. L’enveloppe et l’assise sont légères et fluides.

QU’EST-CE QUE LA MATURITÉ DANS VOTRE PRATIQUE, ET QUELS EN SONT LES SIGNES?

J’étais à la recherche d’une forme idéale, une présence omnisciente qui règne, protège et envahit doucement les lieux. Je crois me rapprocher, avec le temps, ma forme idéale. Les toiles s’adaptent à l’espace dans lequel elles se trouvent, peintures d’angle, au sol ou en hauteur. La forme peut devenir dessin, peinture, céramique ou se décliner dans un carnet. Elle peut également être le protagoniste d’un photomontage ou d’une vidéo.

GRAPHISME, OBJET, ARCHITECTURE, URBANISME, LE DESIGN EST-IL UNE QUESTION D’ECHELLE ?

Le design est partout, de l’infiniment grand à l’infiniment petit.  Le design est une question d’humanité. Il a le mérite de replacer l’homme au cœur du débat en réconciliant les émotions, esthétiques en particulier et les usages, l’usage pouvant être non utilitaire.

QU’EST-CE QUI VOUS FAIT COURIR ?

Mes dernières découvertes, la céramique et la vidéo. La diversité des matières que peut prendre une de mes formes. Avec la céramique  le processus est lent et fragile, je me rapproche de l’objet. Dans les vidéos  je raconte une histoire, mon histoire, avec une forme abstraite.

Les différentes recherches se complètent, s’influencent l’une, l’autre.

Y A T-IL UN DESIGN UTOPISTE ?

Les Ogetti Lenti de Pierre Charpin en sont l’illustration, ils donnent à voir une autre dimension de l’objet et une autre idée de la société. Ils appartiennent à un temps suspendu. D’une certaine manière tout design est utopiste car il croit à un monde meilleur et à son pouvoir de changement, c’est le “I want to change the world“ de Karim Rashid.

VOUS INSCRIVEZ-VOUS DANS UN ÉCOSYSTÈME ?

Je m’inscris dans un écosystème de façon intuitive. Une inscription dans le cycle de la vie et de la mort. Je crois en la force vitale de tout ce qui existe, et particulièrement ce qui est mobile, ce qui vivant.

*actuellement exposée dans les maisons Be-Green.

articles en lien

ibookligne_vierge

zone2