La marque de fabrique du designer

Posted on 23 novembre 2010

Margaux viens de “Boulle“. Maniant, l’effet de surprise elle joue avec les codes de la vie de tous les jours et en analysant un éventail d’habitudes et de comportements sociaux. Elle explore l’inattendu avec une pointe d’humour, tout en s’appuyant les experts du travail de la matière : ébénistes, céramistes, souffleurs de verre…

LA CONCEPTION D’UNE CHAISE EST-ELLE TOUJOURS LE PASSAGE OBLIGE POUR LE DESIGN ?

Margaux Keller: Avis mitigé sur la question. Selon moi c’était vraiment plus le cas il y a quelques années. Le design, ou l’esthétique industrielle de l’époque, était alors une manière nouvelle de penser le mobilier.  La chaise en est devenue le symbole je pense. Aujourd’hui encore la chaise est reconnue comme la marque de fabrique du designer, on reconnait son “style”, sa démarche, son discours, dans la chaise qu’il propose. La chaise est une sorte de dénominateur commun à tous les designers mais j’ai le sentiment que les choses évoluent et qu’aujourd’hui dessiner et concevoir une chaise n’est pas une fin en soi lorsqu’on est designer et n’est donc pas non plus nécessaire pour l’évolution du design. Aujourd’hui cette évolution passe par d’autres réponses pour d’autres besoins que du simple fait de s’asseoir et d’ajouter une 10000ème chaise au marché.

AVEZ-VOUS DÉJÀ CONCUE VOTRE “CHAISE“ ?

Non, pas encore. Et malgré ma réponse quelque peu critique à la première question, j’espère qu’un jour j’aurai la possibilité de planter ma propre chaise dans la grande famille des chaises du design contemporain ! J’attendrais simplement une opportunité et une idée valable pour y penser.

QU’EST-CE QUE LA MATURITÉ DANS VOTRE PRATIQUE, ET QUELS EN SONT LES SIGNES?

Il est bien tôt pour parler de maturité ! Aujourd’hui, j’ai la chance de pouvoir travailler au sein de la Fabrica qui va fortement contribuer à mon évolution et qui y contribue déjà. En espérant que cette évolution sera exponentielle au fur et à mesure des années et que je pourrais apprendre chaque année autant que lors des cinq dernières.

GRAPHISME, OBJET, ARCHITECTURE, URBANISME, LE DESIGN EST-IL UNE QUESTION D’ECHELLE ?

Le design est plutôt une question d’adaptation, ou, plus précisément, la faculté du designer à s’adapter à des situations différentes. S’adapter à un support, à un matériau, à un terrain, à un client, à une demande, à des besoins. Techniquement et visuellement oui, l’échelle différencie le travail d’un architecte et d’un designer mais il s’agit plus pour chacun de penser, de réfléchir, d’intervenir et d’agir selon des règles propres à chacun de ces métiers.

VOUS INSCRIVEZ-VOUS DANS UN ÉCOSYSTÈME ?

La Fabrica, Centre de recherche en communication du groupe Benetton, est un écosystème à part entière. Un écosystème quasiment autosuffisant et éloigné du monde réel, qui pourtant a pour but d’en être le plus proche possible. Appartenant à cet écosystème là pour une période d’un an, cela fait aussi partie de l’expérience que de se fondre dans ce mode de vie monastique dédié à la création intensive.

/Une invitation à découvrir l’univers unique et magique conçu et réalisé par les designers de Fabrica, le Centre de recherche en communication du groupe Benetton, sous la direction de Sam Baron

Related Articles:

ibookligne_vierge

zone2