Qualité Émotion – Gilles & Boissier

Posted on 16 janvier 2011

“Nous sommes condamnés à porter ce fardeau – le mythe de Paris – et à l’assumer ! Nous sommes donc toujours dans l’excellence, à la recherche du temps perdu.“

Les décors de Gilles & Boissier illustrent les connivences entre “la haute décoration et la haute couture“. Formés à l’école de Christian Liaigre et de Philippe Starck, ils incarnent la qualité française recherchée à travers le monde. Cette liberté ils l’expriment avec un talent hors norme, emmenant dans leur œuvre vers une singularité qui s’inscrit dans l’humour, la générosité, la vérité et l’exclusif. Humour avec des dérapages très contrôlés. Générosité de l’écoute de leurs clients, envisagés comme les partenaires de leurs créations. Rémo Ruffini – Moncler, Alan Yau – Wagamama, Stephen Starr – Steak 954, Ian Shrager – Gramercy Park Hotel tous ces entrepreneurs, reconnaissent la patte Gilles & Boissier. Exclusifs, leurs projets interprètent des lieux pour leur donner un caractère unique, où le choix des matériaux concorde pour proposer une véritable expérience. Vérité, même dans la plus grande théâtralité, qui évite toujours le pastiche.

Gilles & Boissier, c’est la rencontre de deux approches esthétiques riches et parfois contrastées qui s’accordent sur la place privilégiée de l’art et le végétal dans leurs réalisations (Cyprien Chabert, Patrick Blanc, François Houtin).

Trois visages de la création en 2011 – Édouard François – Maison & objet – Gilles & Boissier (Patrick Gilles & Dorothée Boissier) – scènes d’intérieur – les Bouroullec, Créateurs now ! design à vivre. Ils sont français cette année, ils sont les meilleurs exemples de la reconnaissance internationale de notre pays, ils imposent Paris comme Capitale de la Création. Pensée écologique avec le premier, retour à la haute décoration avec les seconds, prospective du design avec les derniers, ils synthétisent la création à la française.

Sources / 1 – gb café Artcurial /crédit Anna Sinkovska –  2 – Patrick Gilles et Drothee Boissier /crédit Patrick Swirc /média ©Safi Gilles&Boissier_SI_J11

articles en lien

ibookligne_vierge

zone2