Le lieu des cultures numériques

Posted on 8 mars 2011

La Gaîté lyrique s’ouvre à une autre vie, dédiée aux cultures numériques. mais qu’est que la culture numérique ? y a-t-il une culture numérique ? Ou est simplement une forme d’expression à prendre comme telle dans son originalité, et sa diversité, à travers ses dimensions multiples ? Parions plutôt sur cela et gageons sur son avenir.

L’ambition de la Gaîté lyrique est de faire vivre cette culture, pour le mouvement de notre capitale et c’est déjà un grand challenge, à l’heure où nous vivons une révolution numérique qui transforme profondément notre société, “j’attends avec impatience de découvrir les dernières pépites 2.0 et 3D des artistes virtuoses du numérique“ lance Christophe Girard*. Le lieu est un espace de création, mais la Gaîté lyrique est à l’instar du local face au village global conçue selon un principe d’emboîtement.

LA GAITE LYRIQUE PAR SON ARCHITECTE MANUELLE GAUTRAND

Du théâtre de la Gaîté lyrique il ne “restait qu’une accumulation improbable, vide et silencieuse, un trou noir au milieu de la ville… c’est un lieu rempli d’une grande modernité artistique, fait de ces passés divers et de ces accumulations, où tous les recyclages sont possibles“. en droite ligne du principe structurant la communauté internet, le projet est conçu avec un principe de “boîtes dans la boîte“, l’architecture du projet s’est mise au diapason de ces mutations possibles et de cette grande flexibilité nécessaire. Par exemple ici les circulations sont uniquement fonctionnelles et non pas “d’apparat“, aucun escalier ne vient couper les espaces des plateaux, permettant justement le déploiement total et sans obstacle, des publics, des artistes et des œuvres…

Ces “contours structurants“ sont rythmés par les “éclaireuses“ des petits modules, concentrés de techniques, dédiés aux artistes ou au public, à la création, ou à la présentation : ils permettent de fabriquer puis défabriquer l’espace. Ils sont complétés par une multitude de petits éléments en forme de dodécaèdre qui permettent de multiples assemblages en grappes qui forment assises, banques d’accueil, bars… Ils s’égrènent le long des lieux publics pour les accompagner, et, habillés de résine translucide, ils offrent de petits compléments lumineux dans certains espaces.

*Adjoint au maire de paris chargé de la culture

**Manuelle Gautrand, née en 1961, a créé son agence en 1991 et depuis 20 ans. C’est la livraison du C42, le showroom amiral de Citroën sur les Champs-Elysées à Paris, en 2007, qui l’a fait connaître au grand public et à l’étranger. Son actualité, outre la Gaîté-lyrique, est marquée par la livraison de plusieurs bâtiments importants comme le Musée d’Art Moderne, d’Art contemporain et d’Art Brut de Lille.

/Par Frédéric Rossi-Liegibel /Légendes – 1 – Gaîté lyrique – Niveau 2 – Foyer historique© MANUELLE GAUTRAND ARCHITECTURE – PHOTO / VINCENT FILLON.jpg – 2 - Manuelle Gautrand / c Gaîté lyrique – Maxime Dufour Photographies – vidéo ©United Visual Artist 2011 /Sound design Henrick Mathias Kispert /Chambre Sonore – Scanner

articles en lien

ibooksmartphoneligne_viergezone2

Bookmark and Share

online-casino.blog.ca