Une couleur c’est aussi une forme

Posted on 25 mars 2011

Pour Brigitte Gautier* de Colorscopie** la couleur reflète l’expression et l’humeur d’une personne. « Je m’intéresse plus particulièrement à son influence sur l’expression d’un visage ou d’une silhouette. Le visage est une couleur en soi avec les colorations de la peau, des sourcils, des yeux, des cheveux ». Ici La couleur est le Maître mot de notre image, mais « les choses se compliquent dès lors qu’il s’agit de s’habiller, se maquiller, porter un accessoire ou se colorer les cheveux. On risque de changer l’expression originelle de ce visage ». Ce constat… Brigitte l’a fait très tôt, il a guidé ses recherches sur les effets de la couleur. Dorénavant, en voyant quelqu’un, elle peux très vite, et par expérience, comprendre ce qui fait fausse note. Mais, nous dit-elle malicieusement, « je reste très prudente à ce sujet. La couleur surprend et nous joue souvent des tours. L’aspect affectif est toujours près à prendre le dessus ». Car la couleur « nous accompagne à toutes les étapes de notre vie. On l’aime, la déteste, la maltraite selon les événements, la mode, la culture. Elle est l’émotion même de notre vie ». COMMENT COMMUNIQUEZ-VOUS LA COULEUR ? La couleur, pour moi, est un sujet d’analyse. Au-delà de l’émotion qu’elle représente, je l’étudie, la diagnostique et la canalise en fonction d’un message attendu ou d’une image recherchée. J’ai créé mon propre test couleur* afin de faire réagir la peau pour trouver la gamme harmonique la mieux adaptée. Les critères sont, avant tout, esthétiques et psychologiques. Un tel test permet de choisir d’une manière plus objective et réfléchie. On peut ainsi soigner sa carte de visite qui est, aussi, le reflet de son image. COMMENT ASSOCIER MATIÈRES, COULEURS, LUMIÈRES ? Dès qu’on peut se mettre d’accord sur une couleur, je vais rechercher la matière qui lui correspond soit pour renforcer l’effet de la couleur soit au contraire pour l’atténuer. La lumière varie et modifie le jeu des couleurs. De passage à la lumière artificielle, les couleurs varient mais respectent le sens de la proportion. Choisir une couleur à la lumière artificielle et sortir ensuite à l’extérieur, l’harmonie devient complètement faussée. Mais une couleur c’est aussi la forme. En fonction de la forme sous laquelle se présente la couleur, l’expression peut s’avérer totalement différente. Porter du bleu avec des formes circulaires ou anguleuses ne donnera pas au bleu le même caractère : douceur et protection, dans le premier cas, rigueur et autorité dans le second cas. QU’UTILISEZ VOUS COMME NUANCIER ? Je fais fabriquer et commercialise mes propres nuanciers qui classent les couleurs en fonction de 4 critères (chaud/froid, clair/foncé), j’utilise également, à titre d’inspiration, les nuanciers des cabinets de style publiés chaque saison. Mais sur mes nuanciers, manque l’aspect matière qui influence bien entendu le rendu des couleurs. *Brigitte Gautier intervient sur le rôle des couleurs dans le quotidien ou en relation à la peau. Elle a créé mon cabinet de formation sur la couleur en 1985 et travaillé auprès des centres techniques de L’Oréal professionnel en France et dans plus de 15 pays en tant que consultant externe. Auteure de quatre ouvrages : »Vivre avec ses couleurs » Ed. Dessain et Tolra (1984), « La couleur Autrement » Ed. Jacques Grancher (1992), « Formes et Couleurs » Ed. Solar avec Claude Juillard (1999), Un coach pour un nouveau look » Ed. Solar avec Claude Juillard (2009) / illustration Mathias Walter® **Le Test Colorscopie® est un outil marketing permettant de mieux conseiller la couleur. De nombreuses marques de cosmétiques l’utilisent à travers le monde. /par Frédéric Rossi-Liegibel /image Mathias Walter © puis pixellisation sur photoshop®

articles en lien

ibookligne_vierge

zone2