Je ne suis pas un technicien du design

Posted on 3 juin 2011

Quel meilleur lieu pour naître et vivre que Rome quand on s’appelle Marc Ange. Né au pied de la Villa Médicis, il passera les premières années de sa vie dans les ruelles romaines. Passionné par les « belles italiennes », il suit cette formation et commence sa carrière en Italie en tant que designer automobile. À Paris, il étend sa pratique à d’autres disciplines comme le graphisme et le design produit. Puis fonde Bloom Room en 2008 et commence à constituer une équipe de designer qui l’entoure. D’ailleurs, leur première exposition présente une “collection“ de maquettes de concepts automobiles offrant une vision alternative et décalée. Cette démarche permet à Bloom Room d’être sollicité par d’autres univers comme celui du luxe, de la cosmétique tout en développant des projets plus personnels de design produit et de scénographie*.

LA CONCEPTION D’UNE CHAISE EST-IL TOUJOURS LE PASSAGE OBLIGE POUR LE DESIGN ?

J’espère que non. Je ne veux pas croire qu’il n’existe qu’un chemin, surtout dans l’univers de la création.

AVEZ-VOUS DÉJÀ CONÇUE VOTRE “ CHAISE“ (GRAND PROJET) ?

Mon grand projet se construit chaque jour, je ne sais pas si j’arriverai un jour à le concevoir comme fini. Je le remets en cause à chaque nouvelle rencontre, à chaque nouvelle émotion, à chaque nouvelle impulsion. Je veux croire qu’il sera le résultat de toute cette histoire.

QU’EST-CE QUE LA MATURITÉ DANS VOTRE PRATIQUE, ET QUELS EN SONT LES SIGNES ?

Je pense que le créateur, l’artiste, l’artisan comme toute personne sur un chemin passionné, atteint la maturité quand il fait son travail avec toute sa conscience, tout son cœur, sans chercher à être le meilleur. Se projeter dans les attentes de l’autre, ou dans le regard qu’il nous portera, empêche selon moi la libération de la créativité pure. Je suis donc encore bien loin de la maturité.

GRAPHISME, OBJET, ARCHITECTURE, URBANISME, LE DESIGN EST-IL UNE QUESTION D’ÉCHELLE ?

Je ne suis pas un technicien du design, je ne sais pas organiser les pratiques selon des domaines précis. Pour moi certains architectes, ou designers sont des artistes aussi insaisissables que certains musiciens, cinéastes, sculpteurs, ou écrivains. Pour moi le design est une question d’émotion. Un détail minuscule peut contenir une charge émotionnelle immense pour l’observateur sensible à cette “fréquence” d’émotion, une ville entière peut ne rien transmettre.

QU’EST-CE QUI VOUS FAIT COURIR ?

L’inconnu et le temps. Il y a tellement d’inconnu et si peu de temps…

Y A-T-IL UN DESIGN UTOPISTE ?

Je ne connais rien d’utopiste, il n’y a selon moi aucune vérité figée et absolue. Tout est une question de point de vue.

VOUS INSCRIVEZ-VOUS DANS UN ÉCOSYSTÈME ?

J’espère que l’existence de mon travail est utile à la vie de l’univers dans lequel j’évolue. Cependant je ne sais pas identifier cet univers ; Je pense donc faire naturellement partie d’un écosystème, mais je ne sais pas lequel…

*En juillet, Marc Ange et Bloom Room signeront la scénographie des espaces restaurant et conférence de l’événement Haute Cuisine Paris dans les jardins du Palais Royal à Paris.

 

articles en lien

ibookligne_vierge

zone2