Didier Versavel®cooperativedesign

J’attends du brouhaha, du mouvement

Posted on 16 septembre 2011

Pour Didier Versavel, Paris est une source de vitalité et de créativité. Il y vit et y travaille, “cette ville me tient en éveil et me bouscule“. Paris est un savant mélange entre adaptation à l’identité de la ville et personnalité du créateur. Par exemple, « j’aurais aimé créer un mois de l’année ou un jour de la semaine. Je pense toujours à l’empereur Auguste qui a pris le mois le plus ensoleillé et en a fait SON mois. Cette prétention me rebute mais elle démontre que les choses qui semblent immuables ne le sont pas. C’est en cela que l’histoire me plaît et prouve qu’il y a tout à penser, que la création et le design peuvent aller jusqu’au calendrier. Jusqu’au drapeau d’un pays, à sa monnaie… le créateur ne dessine pas pour son propre compte mais pour des usages.

ALORS QUE MANQUE-T-IL ?
Sur la Paris Design Week, il manque peut-être un esprit “Foire“. Il y a un peu trop de retenue à mon goût. À Milan, ça foisonne et part dans tous les sens. Sur Paris la profusion et la démocratisation du design ne sont pas là. C’est trop élitiste.
J’attends du brouhaha, du mouvement et de la fraîcheur. J’attends un éventail créatif depuis l’expérimentation individuelle à la présentation des nouveautés par la grande distribution.
Pour la Paris Design Week, j’ai (re)visité l’usage du parchemin transparent dans le luminaire : grâce à la technologie LED, je fais disparaître tout support. Le parchemin devient structure. Il EST la lampe. Mais je vais aller plus loin dans la création d’une ligne de mobilier utilisant cette transparence. Une paire de sellettes est exposée mais une console et un bureau vont être ajoutés très prochainement.

ET DEMAIN ?
je veux rendre service à l’usager, au distributeur, au fabricant… et enfin à la presse. Le défi étant que TOUT le monde y trouve son compte. En revanche il me semble que le design n’a pas encore de portée auprès du grand public.

Paris Design Week, ce sont 100 lieux qui exposent le meilleur du design, de l’art, de la gastronomie… durant une semaine. Ce sont six parcours : Austerlitz, Bastille/République, Champs-Elysées / Trocadéro, Les Halles / Le Marais, Madeleine / Opéra et Saint-Germain.


articles en lien

ibooksmartphoneligne_viergezone2

Bookmark and Share