Comme un enfant qui vient d’effectuer ses premiers pas

Posted on 13 septembre 2011

Xiral Segard* aime le béton, elle en a d’ailleurs fait son matériau de création. “J’aime l’idée d’amener ce matériau à l’échelle d’une main et d’un corps. Cette notion d’échelle est déterminante. Je ne crois pas que l’on puisse envisager un objet comme une façade mais l’expérience peut-être intéressante.

Pour elle Paris est “édifiante, multiculturelle“ elle aime la traverser à pieds, de quartier en quartier. “Je me sens fortement influencé par mon environnement et les préoccupations sociales, culturelles et politiques, sans toujours savoir les nommer.“ Mais en même temps, ville monument elle trouve Paris trop figée et consensuelle. “La ville manque de dynamisme, de lieux comme le 104, de galeries de design ou les disciplines s’entrecroisent, expérimentent, se rencontrent pour confronter leurs savoirs, y développer des projets“.

ALORS QU’EST-CE QUI VOUS FAIT AVANCER ?

La curiosité et la liberté de concrétiser mes envies. Je vais à la rencontre d’une somme d’expériences qui peut-être créeront un ensemble cohérent, un style qui m’est propre. Je me sens plus comme un enfant qui vient juste d’effectuer ses premiers pas.

QUEL EST LE PROJET QUE VOUS AVEZ CONCU ?

Une collection autour d’un seul matériau, le béton. J’aime ce matériau de construction brut difficile à apprivoiser. Dans cette collection je présente des objets aux formes simples et monolithiques sans ornements, des variations autour des gris et du motif. C’est pourquoi, j’aime le travail de Charlotte Perriand et ses tabourets en bois d’un design si évident par leur simplicité. Je suis très touchée par le design de cette époque qui se nourrit de nature, photographie et architecture, cette période créative m’inspire beaucoup. Il me semble que chacun de ses objets est une expérience unique, une histoire et des rencontres.

*Xiral Segard a étudié aux Arts Appliqués Olivier de Serres et Duperré. Passionnée par le concept du work in progress et par l’architecture, elle se tourne tout naturellement vers le béton, matériau du bâtiment. En 1998, elle crée sa première collection, Wall Of Fame bougeoirs en béton suivie des Lampes Gayalux en 2003. Ces collections sont exposées et commercialisées à la boutique Bô et présenté aux Designers Day’s. Une exposition de 3 mois à San Sebastian au Museum Cemento Rezola Disenos en Hormigon présentant les lampes Gayalux vient de s’achever le 13 Juin 2010.

Paris Design Week, ce sont 100 lieux qui exposent le meilleur du design, de l’art, de la gastronomie… durant une semaine. Voici le détail des six parcours : – 1 – Austerlitz – 2 –  Bastille / République – 3 – Champs-Elysées / Trocadéro – 4 – Les Halles / Le Marais – 5 – Madeleine / Opéra – 6 – Saint-Germain. Téléchargez le Plan

 

articles en lien

ibookligne_vierge

zone2