maitre5®cooperativedesign

Juste, une personne qui domine son sujet

Posted on 16 novembre 2011

Yves Parisse entre chez Baccarat, en 1975, comme apprenti, puis accède à la responsabilité de chef de l’atelier de taille gravure et grosse décoration. Dans le cadre de son atelier, Yves Parisse occupe une place particulière et centrale car tous les travaux d’exception y sont exécutés*. Il définit, en lien avec le bureau d’étude, les conditions de fabrication de chaque objet afin de respecter l’esprit voulu par chacun des artistes contemporains et des designers avec lesquels il collabore : Philippe Starck, Elie Top, James Hayon (l’image de gauche), ou encore Ora Ito.

QU’EST CE QU’UN MAÎTRE ?

Maître, c’est une personne qui domine son sujet qui connaît tout de son métier en étant ouvert au changement et à l’innovation.

LA MAÎTRISE ?

La maîtrise, c’est celle du geste et des techniques.

LE SAVOIR FAIRE ?

Savoir faire recouvre les tours de main, les procédés de réalisation. Tout au long de sa vie professionnelle on est amené à transmettre à quelqu’un d’autre ce qu’on sait. Transmettre son savoir faire son expertise mérite d’en maîtriser les fondamentaux.

PEUT ON COMPARER LES MÉTIERS D’EXCEPTION FRANÇAIS AUX TRÉSORS NATIONAUX JAPONAIS ?

Ce n’est pas tout à fait comparable même si le but est le même d’assurer la transmission de leurs connaissances et compétences aux jeunes générations. Les trésors nationaux japonais c’est pour conserver la culture de leur pays. Les maîtres d’art sont désignés afin que les métiers d’exception ne viennent pas à disparaître.

COMMENT PASSEZ-VOUS DE L’ARTISANAT AU PROCESSUS INDUSTRIEL ?

A Baccarat les séries dites industrielles sont faibles, quantité des lots de la pièce unique à quelques centaines, donc la série reste manuelle et faiblement mécanisé donc le geste reste primordial, nous restons une manufacture. Dans ce processus je suis le produit dès sa conception, dans le cadre de mon savoir faire, et je suis le garant de la réalisation des techniques mise en œuvre.

QU’EST QUI VOUS SÉPARE D’UN DESIGNER ?

Je suis la personne qui va adapter son idée à des transformations réalistes. Je vais adapter son idée en produit fabricable. Je suis sa main. Je vais le renseigner sur toutes les techniques possibles et lui le transformera en un article.

*Son métier consiste à intervenir après le travail du verrier pour décorer à la main des verres, des vases, des carafes, des bijoux, des lustres… Il crée des motifs linéaires, géométriques, des facettes, des biseaux, tout en creusant le verre pour obtenir un décor ou créer une nouvelle forme.

/images ©Marc-Antoine Mouterde /À l’instar des Trésors Nationaux Vivants du Japon, les Maîtres d’art sont porteurs de savoir-faire exceptionnels. La nomination en qualité de Maître d’art – créé en 1994 par le ministère de la Culture* – vise à soutenir le vaste champ des métiers d’art. Le titre a depuis été décerné à cent sept professionnels d’excellence. Porteur d’un talent, d’une expérience et d’une compétence rares, le Maître d’art s’engage à transmettre ses connaissances et son tour de main à un élève qualifié afin qu’il les perpétue. Cette nouvelle promotion met en lumière la riche collaboration entre Maîtres d’art, artistes et designers contemporains et souligne le rayonnement des pratiques artistiques dans des domaines aussi variés que l’imprimerie, les arts plastiques, le design, la céramique, la mode, le livre et l’édition.

*Depuis2010, le ministère de la Culture et de la Communication décerne ce titre tous les ans afin de valoriser un patrimoine immatériel d’exception et d’encourager sa transmission. Pour ce faire, le Maître d’art reçoit une allocation annuelle de l’État d’un montant de 16 000 euros, dans le but de proposer une formation de haut niveau pendant trois ans à un élève.

articles en lien

ibooksmartphoneligne_viergezone2

Bookmark and Share