icone14®cooperativedesign

Poulsen, la tradition de l’innovation

Posted on 7 décembre 2011

Entre tradition et innovation, la firme danoise Louis Poulsen est l’éditeur de lampes célèbres, comme la PH5 et l’Artichok de Poul Henningsen, la Panthella de Verner Panton, l’AJ de Arne Jacobsen. Louis Poulsen a écrit certaines des plus belles pages de l’histoire du design du XXème siècle, et plus récemment avec Louise Campbell, Foster & Partners et Ross Lovegrove celles du XXIème siècle. La collaboration avec Poul Henningsen va être déterminante pour la société.

Poul Henningsen est né en 1894 dans une petite ville du Danemark. lorsqu’il devint architecte, il fut frappé par la violence des éclairages électriques dans les nouveaux bâtiments, il choisit donc de travailler l’abat jour comme filtre. Il est considéré aujourd’hui, comme un de pionnier dans l’éclairage. En 1926, Louis Poulsen et Poul Henningsen remportent un contrat pour le Forum de Copenhague en utilisant le système des lampes PH à trois réflecteurs. En 1941, il conçoit une lampe à occultation pour les jardins de Tivoli, à Copenhague, permettant l’ouverture des jardins jusqu’à minuit : la lumière des lampes ne peut être vue des avions qui survolent la ville. C’est lui qui, le premier, apporte une gestion unique, novatrice de la lumière. Son design est déterminé par un concept : ne jamais voir la source lumineuse. Sa première pièce, une suspension à 3 réflecteurs est devenue une icône du design scandinave. Ces pièces ainsi que les suivantes (Artichoke, Snowball) suivent le même principe de dissimulation de la source lumineuse pour éviter l’éblouissement et travailler l’ambiance lumineuse d’une pièce. Elles sont une source d’inspiration pour la nouvelle génération de designers qui suivent ce principe dans les derniers modèles.

Arne Jacobsen est un architecte et designer danois. Ses travaux comptent parmi les plus importants du courant fonctionnaliste danois, il est le premier à avoir conçu un hôtel design le SAS Royal à Copenhague, pour ce projet, Arne Jacobsen a tout imaginé, il souhaitait de grands espaces dans les chambres et les parties communes tout en conservant une sensation d’intimité, c’est pourquoi il a conçu du mobilier aux formes douces et enveloppantes et ces liseuses avec une lumière dirigée vers un point précis. Le lampadaire, la lampe de table et l’applique AJ ont été conçu à la fin des années 50 pour cet hôtel en particulier, sa structure oblique fait écho à la collection d’assises conçue au même moment.

L’enfant terrible du design danois, architecte de formation, Verner Panton collabore avec plusieurs architectes, avant de fonder en 1955 son propre studio de création. Face au bois et à l’artisanat de qualité scandinave, il prône le tout plastique, des mousses structurante, le graphisme des tissus, les formes encore plus souples, extravagantes, des illusions d’optique qui évoquent le cinétisme d’un Vasarely. Il dessine la lampe Panthella en 1971. Son abat-jour en demi-sphère et son pied en trompette sont fabriqués en un acrylique blanc. Elle deviendra une des lampes les plus populaires de Verner Panton.

Le dernier né de la famille Louis Poulsen est le luminaire OJ signé Ole Jensen. L’épaisseur et la surface des formes accrochent la lumière et donnent l’impression que l’abat-jour est éclairé sur toute sa surface. Ole Jensen a commencé sa carrière en état apprenti mécanicien dans une station service. Pour lui, les objets doivent être simples et naturels et que le design ne peut être forcé mais doit venir de lui-même. La plus grande préoccupation d’Ole Jensen dans la conception est sa future utilisation, par exemple : la lampe de table a l´angle d´inclinaison le plus grand possible pour étendre la lumière sur une plus grande surface.

articles en lien

ibooksmartphoneligne_viergezone2

Bookmark and Share