Un lien passé présent, futur

Posted on 18 avril 2012

reconstruction®cooperativedesign

Ces dernières années l’obsession du monde du design avec son propre passé a été plus intense que jamais. Un certain nombre de fabricants ont creusés leurs classiques et de redécouvert des esquisses que personne n’avait trouvé j’usqu’alors interressantes. À Milan un nombre impressionnant de fabricants sont occupés à célébrer leur propre passé (Kartell, Flos…).

L’installation dans la cour intérieure de l’Université de Milan pour Mini met en œuvre ces idées selon un mode innovant : un coup d’œil simultané sur le passé et l’avenir. Carole et Stefan Scholten Baijings, lorsqu’ils travaillent pour la marque Mini, ont une approche est presque scientifique, « nous avons décollée les couches de la Mini de comme celle d’un oignon », explique Stefan Scholten. « Chaque couche (portes, fenêtres, cockpit) a reçu un traitement spécial ». Exemple: le duo a développé des pneus transparentes en résine coulée ; les sièges sont rembourrés pour renforcer les souvenirs du passé : la fausse couture artisanale qui contraste avec la perfection des véhicules produits en masse ; idem pour la grille du radiateur ou les portes ; les fenêtres sont imprimées avec les images floues de paysages dans le présent, le passé ou le futur, en fonction de la position de l’observateur. L’installation à été très certainement l’une des plus agréables de la semaine. Elle contraste avec les concept-cars, elle permet de réfléchir sur le processus de conception, sur le passé et l’avenir de la marque. Bien sûr, on pourrait facilement critiquer tout cela comme irréaliste, trop esthétisé, trop poétique, mais le projet est en fait une dissection de formes qui ont été intelligemment re-construites et retrouvées.

COLOUR ONE for MINI, installation by Scholten & Baijings. Art Parts.

articles en lien

ibookligne_vierge

zone2