Les nanos publicités

Posted on 26 septembre 2012

“L’amorçage, le leurre ou le pied dans la porte, lequel est le mieux adapté ?

Dans une société communautarisée par le numérique, la communication “one to one“ permet aux marques de développer des “nano publicités“ c’est-à-dire des messages ciblés par type de consommation, par régions, par générations (ou par toute autre segmentation). Sélectivité, fidélisation, individualisation nominale, la convergence entre la presse écrite, l’affichage, la télévision, le net et les terminaux mobiles renforcent ce phénomène. A l’instar, de la création de méga bases de données (Facebook revendique 800 millions d’inscrits) qui permettent de généraliser la conception et la commercialisation des produits et de la création d’une relation personnalisée. Outre d’être un outil, dorénavant ces bases de données renseignent également sur les aspirations émotionnelles et culturelles des individus*.

Cette stratégie d’attraction du consommateur aboutit au renforcement d’une logique d’obtention de l’information par opposition aux logiques classificatoires antérieures. Cette orientation marketing a des incidences, car dans le dialogue interactif, ce n’est pas l’achat d’espace qui coûte le plus cher mais les incitations au dialogue.

*Dans ce domaine, Google est le leader incontesté, il offre presqu’une “marchandisation“ des mémoires intimes de chaque internaute, selon une logique de pensée linéaire déductive classique (émetteur/récepteur).

articles en lien

ibookligne_vierge

zone2