Ikéa fête ses 30 ans en France.

Posted on 16 octobre 2012

On ne dira jamais assez combien Ingvar Kamprad a changé le mode de vie des français.

Jusqu’au début des années 50, seuls les milieux aisés pouvaient acheter les nouvelles créations comme celles de Ruhlmann, Dunan, Eileen Grey, Michel Franck etc… Le reste de la population achetait du mobilier traditionnel, rustique ou de style. Puis dans les années 50 est apparue une réflexion théorique sur le logement collectif dont Le Corbusier fut l’un des créateurs.

Avec cette nouvelle conception de l’habitat arrivèrent début des années 60 les premiers meubles du design nordique, encore un peu chers mais déjà plus abordables et qui correspondaient à la volonté de permettre à la masse de bénéficier d’un habitat confortable et d’un mobilier moderne. Ce mobilier néo-moderniste, souvent appelé design organique, représenté par Eero Saarinen, Alvae Aalto, Arne Jacobsen, Hans Wegner pour les plus célèbres, a été les premiers pas vers une nouvelle définition du rôle des designers. Epurer, rendre plus beau et plus confortable, utiliser les matériaux nouveaux, créer des liens logiques entre des choses (concepts, images, symboles) et enfin réduire les coûts de production par une meilleure adaptation entre les process de fabrication et le but recherché. D’autre part la société a beaucoup évoluée. On ne se meuble plus pour la vie car les couples se séparent souvent. De plus en plus de gens vivent seuls et disposent donc de petits budgets. La première marque en France à s’être inspirée de cette conception fut Habitat qui ouvrit son premier magasin à Paris en 1973. Son catalogue devint vite une référence en matière de décoration et de design. Ikéa s’est également inspiré de cette conception en créant ce que la marque appelle le design démocratique qui doit être beau, simple, pratique et mis à la portée de tous les budgets. Avec des prix extrêmement bas le mobilier devient un objet de consommation au même titre qu’un vêtement. Enfin, en ne limitant pas leurs produits aux seuls meubles mais en y ajoutant la cuisine et les objets décoratifs, Ikéa et dans une moindre mesure Habitat ont donc permis aux français de découvrir et d’adopter le design et de changer de style de vie. Le fait qu’aujourd’hui plus d’un français sur deux dort sous une couette au lieu du traditionnel drap et couverture en est l’exemple type.

articles en lien

ibookligne_vierge

zone2