Peut on encore baisser le coût des voitures ?

Posted on 8 octobre 2012

Qui ne se souvient durant l’été 2005 du lancement de la Logan, voiture à moins de 8 000 euros proposée par Renault sous la marque Dacia. Son succès est tel que Renault a imposé la marque*. Dans le cas de la Logan, l’implantation d’unités de production dans des pays émergents joue un rôle déterminant 1/ elle ne pourrait pas être vendue au même prix, si elle était fabriquée en France 2/ l’implantation correspond à un compromis entre coût du travail unitaire (c’est-à-dire corrigé de la productivité) relativement faible et une distance géographique raisonnable par rapport à l’Europe. L’implantation dans des pays émergents n’est toutefois pas la seule explication à la baisse des coûts de production et plusieurs autres leviers sont utilisés 3/ réutilisation de la “banque d’organe“ commune qui équipe les autres modèles de Renault ; abaissement des coûts logistiques ; simplification à l’extrême par rapport à d’autres véhicules de la marque, sauf ce qui est jugé essentiel pour le client et/ou obligatoire en termes de normes européennes, notamment de sécurité et puis la constante à tout le low cost 4/ La.compression des frais marketing et de publicité – même si le low cost automobile aime les coups médiatiques, qui permettent d’avoir une audience maximale à un coût minimal.

On le voit, une part de la valeur ajoutée d’une voiture assemblée dans un pays émergent provient en réalité de sites localisés en Europe. Pourtant, il est avancé que l’essor de la voiture à bas coût se ferait au détriment de l’emploi en France. C’est la limite, nous serions en quelque sorte contraints de choisir entre l’intérêt du consommateur et celui des salariés.

* Conçue à la base pour les pays émergents d’Europe de l’Est, la Logan a séduit rapidement de nombreux clients. Début 2007, la Logan s’était vendue à plus de 400 000 exemplaires en Europe, dont près de 30 000 dans notre pays. La Logan contribue aujourd’hui de manière significative à la croissance des ventes de Renault et les prévisions générales sur le marché automobile à l’horizon 2015 font état d’une forte progression du marché des véhicules à bas prix, notamment dans les pays émergents (Chine, Russie, Inde, etc).

Related Articles:

Post Footer automatically generated by Add Post Footer Plugin for wordpress.