Témoins de violences

Posted on 7 décembre 2012

C’est après l’effondrement du monde bipolaire que l’intérêt des manifestations architecturales de la violence apparaît comme un axe de recherche. Trois exemples que l’on pourrait étendre à d’autres connus : Le Havre, Rotterdam, New York mais aussi Tombouctou aujourd’hui et demain.

1/ les fascistes et la Rome antique. Spectacle de propagande majeure la “Mostra della Rivoluzione fascista“ de 1932 à 34 a attiré quatre millions de visiteurs, dont André Gide et Le Corbusier, à la fois terrifiés, enthousiastes, mais surtout fascinés par le spectacle. La propagande fait pleinement usage d’un large éventail d’effets et de méthodes utilisés dans le film et le théâtre pour présenter le fascisme comme une nouvelle religion. Une conception qui sera reprise par les nazis et les soviétiques lors des expositions universelles et des grandes manifestations des régimes. Une dissolution des frontières, un esthétisation de la politique terrifiante. 2/ Londres la culture du souvenir ou la manifestation de la violence dans le paysage urbain. Du Grand Incendie de 1666, à la destruction causée par les raids aériens allemands pendant la guerre, aux attaques de l’IRA dans les années 1980 et 1990, le paysage urbain est façonné par la violence plus que par les intérêts commerciaux. Un exemple : la tour “Gherkin“ conçue par Foster and Partners, n’aurait pu être construite à son emplacement actuel si un attentat de l’IRA n’avait pas rasé toute la parcelle. Aujourd’hui, ce drame (3 morts) est oublié au profit du brillant exemple d’architecture verte. 3/Beyrouth et la guerre civile. la boîte de nuit B018 à Beyrouth de l’architecte Bernard Khoury qui se tient sur le site d’un ancien camp de réfugiés palestiniens et sert de rappel de la notion de violence et de mort. L’architecture ou son absence sont appelées comme témoin. Dans l’exemple un, elle sert à cautionner la violence, dans les deux suivants, elle fournit une structure physique qui aide à la survie (commerciale et professionnelle ou festive).

image 1  St Mary Axe – The_Gherkin©Leadenhall /Architecture and Violence – Bechir Kenzari, en anglais, Barcelone, Actar, 2011  /Nous relayons le choix de Carl Huguenin pour A R T A Z A R T– Plus besoin de présenter LA Librairie qui depuis 1999 répond aux attentes de tous les passionnés de la création. Jérome Fournel et Carl Huguenin et leur équipe vous attendent au 83 quai de valmy, dans le X° arrondissement de Paris, au bord du Canal St Martin, où ils  contribuent à révéler et promouvoir une créativité pluri-disciplinaire.

articles en lien

ibookligne_vierge

zone2