30 ans d’amitié et de complicité esthétique

Posted on 19 mars 2013

Collectionneuse de mobilier depuis ses 20 ans, Agnès Standish-Kentish a le coup de foudre pour l’univers d’Elizabeth Garouste et de Mattia Bonetti. En 1983 elle décide de les éditer, vend sa collection de meubles Art-Déco et fonde “En Attendant les Barbares“. Ainsi voient le jour les icônes d’une époque (pas si lointaine) : lampes Lune, Masque. Après la séparation du célèbre duo en 2001, fidèle Elizabeth Garouste présentera en 2007 à la galerie sa première exposition en solo. “Fragmentations“ : sont ses dessins, ses masques, ses sculptures, toutes choses que la designer, longtemps connue avec son acolyte sous le nom de “Garouste et Bonneti”, expose pour la première fois. “J’ai toujours dessiné dans mon coin, comme délassement. Je dessine sans réfléchir, au téléphone, dans mon lit, dans mes moments perdus, sur n’importe quoi. Cela me libère des angoisses, surtout le soir où tout prend vie, comme les meubles et les objets qui ont toujours été chargés pour moi d’une force tellurique“ dira-t-elle.

/En Attendant les Barbares – Du 21 mars au 18 mai 2013 – 35 rue de Grenelle Paris 7è – Metro rue du Bac.

articles en lien

ibookligne_vierge

zone2