Seules mes envies et mon humeur m’amènent à la création

Posted on 23 mars 2013

Quand on pose la question sur son métier et ses ambitions, Anaïs Bretonnet répond malicieusement, ce qui me fait courir “c’est la recherche du sens perdu“… de trouver les déclencheurs d’émotions aussi.

createur31_1®cooperativedesign

LA CRÉATION ?

Ma passion est de créer en permanence, je dessine des objets mais je n’ai jusqu’à maintenant jamais réalisé de chaise, j’ai plutôt tendance à créer beaucoup de lampes. Je ne travaille pas dans un défi technique, ou par obligation. Ce qui me guide c’est l’histoire à raconter, l’objet n’est qu’une finalité. Je m’inspire beaucoup de l’art japonais. J’aime ses formes simples et épurées, toujours élégantes et sobres.

LE DESIGN ?

En tant que designer et concepteur, nous devons montrer l’exemple. Nous devons nous imposer de faire attention aux matériaux que nous utilisons recyclables et/ou peu consommateurs d’énergie. Cela influe sur la forme, mais surtout sur le sens que l’on veut donner à un objet.

/Anaïs Bretonnet est soutenue par le “Village des Créateurs“ – une structure de développement économique des entreprises de mode, déco, design de Rhône-Alpes. Créé en 2001 à l’initiative de la Ville de Lyon et avec l’aide des syndicats professionnels de l’habillement et du textile, le VDC est situé dans le Passage Thiaffait. / image : Tourbillon 2 © Anaïs Bretonnet. Copyright Indélébile

Related Articles:

ibookligne_vierge

zone2