Considérer les incertitudes comme des opportunités

Posted on 14 juin 2013

Gilles Rougon anime l’équipe de design intégrée à la Recherche et Développement du Groupe EDF, avec de la “curiosité, de l’humilité du courage“ aussi. Il mène des projets exploratoires et opérationnels en croisant les compétences des designers avec celles des chercheurs, communicants, équipes terrain… du Groupe. Ses “clients“ sont internes (chercheurs, marketers, communicants, filiales industrielles du Groupe…), mais surtout les usagers (particuliers, entreprises, collectivités, salariés…).

QUEL EST LE RÔLE DU DESIGN AUJOURD’HUI ?

Alors que nous vivons sous le prisme de l’austérité, je constate que les designers ont une aptitude particulière à considérer les incertitudes comme des opportunités pour améliorer les situations vécues : le design développe les capacités d’adaptation des organisations, en combinant création utile et agilité organisationnelle. Cela demande du travail, de la collaboration et de la ténacité*. Nous nous situons, nous designers dans un accompagnement à l’industrie pour l’aider à se réinventer sans cesse, à ne rien considérer comme acquis, pour rappeler ses compétences et affirmer son rôle fondamental dans l’évolution de notre corps social, notamment vis-à-vis des jeunes.

QUEL EST VOTRE MESSAGE ?

Les actions “instantanées“, souvent très séduisantes, disparaissent rapidement à moins d’avoir été élaborées et adaptées à partir d’une vision industrielle, sociale et environnementale de moyen/long terme. Victor Papanek a souligné très tôt la priorité du social sur la technologie, Herbert Simon l’importance du process sur la réalisation de la solution… le design a toujours été une “politique du concret“ !
Aujourd’hui, les “politiques“ s’intéressent au design pour sa capacité de séduction. Gageons qu’à terme s’ouvre une politique de l’action, du projet, du faire… Il faut atténuer le réflexe qui consiste à expliquer d’abord notre métier, nos processus, notre plus-value.

*en termes de perception, entre raison et émotion – en termes d’efficacité, entre valeur financière et appropriation humaine – en termes de process – en termes de temporalité, entre la démonstration instantanée et développement économique à moyen/long terme.

articles en lien

ibookligne_vierge

zone2