Remise en cause

Posted on 9 octobre 2013

“La part du service dans les offres est devenue tellement importante que l’on parle de servicisation ou de produit-service-système“.

Consacrée par Amazon, Google, Mc Donald ou Apple, l’économie de l’usage remet en cause le modèle classique qui repose sur la comparaison avant l’achat. L’idée : basculer d’une approche centrée sur le produit pour mettre l’usage et la fonctionnalité au cœur de nos innovations ; passer d’une économie de la propriété à une économie de la fonctionnalité, où le service est le levier de différenciation.

QUELLES SONT LES CONSEQUENCES POUR LES DESIGNERS ?

Ici le design de service est une réelle alternative à la traditionnelle boite à outil marketing. Les compétences du design en termes de scénarisation, prototypage et conceptualisation contribuent au développement de solutions qui adressent nos besoins qu’ils soient exprimés ou non. Cette démarche comprend une expérience cross canal de vente en magasin, de vente en ligne, d’après-vente… suivi du prototypage du service.

Mais au final le principal changement consiste dans la remise en cause des études marketing, car en plaçant l’usage au centre de la démarche, il valorise l’observation au détriment du déclaratif et oppose le qualitatif au quantitatif.

C’est là que les deux disciplines s’opposent.

Related Articles:

ibookligne_vierge

zone2