Invitation aux voyages lointains et intérieurs

Posted on 15 janvier 2014

Un désir de partance et une envie d’ouverture au monde animent la création et l’art de vivre. Globe-trotters et nomades, flâneurs et baroudeurs dessinent un monde cosmopolite. Dépaysements garantis, envie d’y croire… de sortir d’une existence terne, tout en s’imaginant lancé dans des aventures héroïques. Cette proposition des tendanceurs de Maison et Objets tombe à pic.
Elizabeth Leriche retranscrit sa rêverie d’une nature poétique, sensible et rassurante : une contemplation apaisante de paysages, une quête d’élévation entre immensité et microcosme. Un vrai carnet de voyage simple et honnête. François Bernard se concentre sur l’art de vivre sous le soleil, sur une ambiance vagabonde, festive écrasée par de chaleur. C’est sexy, kitsch et excentrique, luxuriant et joyeux. Vincent Grégoire pour Nelly rodi tente de nous embarquer (sur 100 mètres carrés) dans une exploration des “lointains ultimes, aux confins de l’espace ou dans les abysses océaniques, on plonge dans l’inconnu“. C’est drôle, un peu naïf cet assemblage de sirènes entre deux eaux, robots et spationautes en quête de nouvelles frontières…

Dans un monde qui enterre les entreprises et les rêves, le thème de l’année requinque le moral de tous. Le reproche que l’on pourrait faire est que c’est trop littéral, trop naïf pour nous faire vraiment rêver. Mais nos tendanceurs sont des rêveurs éveillés, dont le rapport au réel se résume à un travail d’iconographe. C’est justement ce qu’on leur demande, donner le sentiment que leur monde imaginaire est le monde réel !

/image – objet curiosité – Gabillet et stéphane Villard OBJET Copyright : Felipe Rebon

Related Articles:

ibookligne_vierge

zone2