Innover est devenu est une pensée unique !

Posted on 5 février 2014

Pour Vincent Créance – qui a dirigé des équipes aussi bien sur des petits produits électroniques grand public (Alcatel mobile phone) que sur du matériel roulant (MBD Design) – le design joue “un rôle de réconciliation entre une économie générale déshumanisée et des consommateurs dotés d’attentes plus matures. Ce n’est plus de la simple satisfaction d’un besoin qui est attendue, mais un supplément d’âme que seule une approche plus émotionnelle – artistique – peut provoquer“.

LE DESIGN C’EST QUOI ?
Le design renforce la compétitivité d’une entreprise : son attractivité sera d’autant plus forte et efficace qu’elle jouera sur le désir et le plaisir d’usage. Designers revendiquons le “bel objet“. En agence, sachons passer rapidement d’un écosystème à un autre, parfois très différent. En intégré, sachons être apte à comprendre en profondeur toutes les composantes de notre entreprise. Nous devons aussi savoir passer d’une échelle à l’autre : la taille des produits fait appel à des sensibilités et des affinités différentes. Il y a les objets que l’on manipule, dont l’échelle d’utilisation est liée aux mains, et les objets dans lequel le corps entier s’insère, comme le mobilier, les systèmes de transports et certaines grosses machines. Il n’est pas fréquent de trouver des designers aussi bons et pertinents sur ces deux échelles de produits.

DESIGN ET/OU COMMUNICATION ?
Le design agit en amont de la conception. La communication – qui intervient en aval – doit promouvoir coûte que coûte ce qui existe déjà, quelle que soit sa qualité. Son rôle consiste dans l’économie à imposer un point de vue. On demande à la communication ni d’être critique, ni d’être constructive, mais de valoriser et faire croire cet qui est déjà défini : un produit, un service, une idée, une idéologie… qu’il soit bon ou mauvais. Seuls les manières, les styles et les outils changent ! Pourtant les deux métiers sont fortement liés : un designer ne travaille pas pour lui, il doit composer avec un ensemble de contraintes dans un contexte économique et social déterminé.

QUE DOIT FAIRE L’INDUSTRIE SELON VOUS ?
Innover est devenu est une pensée unique ! Pour ma part, je pense que l’innovation n’est pas systématiquement indispensable ni souhaitable, mais doit plutôt intervenir cycliquement. J’ai la conviction que l’industrie doit revaloriser des modes de pensées alternatifs, car en invoquant cette nécessité, les entreprises migrent généralement vers des modes de gestion toxiques pour l’innovation, liés à la financiarisation de l’économie*.

J’ai envie de lancer le même message à l’industrie, qu’aux designers futurs : “Regardez tout, écoutez tout, absorbez tout pour vous ouvrir l’esprit, mais pensez par vous-même !“

*sécurisation des processus, contrôle des risques, objectifs mesurables à court terme, direction croissante des entreprises par des hommes de chiffres, désincarnation de l’industrie qui est rarement menée par des entrepreneurs autonomes.

Related Articles:

ibookligne_vierge

zone2