Transposer un regard utopique

Posted on 15 mars 2014

Véritable composition de lignes et de plans, s’attaquant à l’espace, la Red and blue chair, conçue en 1918 et complétée en 1923 par l’utilisation de bleu, rouge et jaune, est l’exemple le plus marquant de Gerit Rietveld de transposer sa vision utopique dans l’environnement quotidien.
Gerrit Rietveld est avec Piet Mondrian et Theo van Doesburg, représentatif du mouvement d’avant-garde hollandais De Stijl. Son mobilier dans ses formes et ses couleurs aspire à l’instauration d’une harmonie universelle. Ses meubles annoncent et répondent au modernisme du Bauhaus, par leur économie décorative et structurelle – les couleurs sont d’ailleurs utilisées de façon fonctionnelle, pour en souligner la construction. C’est une forme de manifeste néoplastique, érigé en icône absolue du design – la chaise Zig Zag est rééditée par Cassina à partir de 1973 et toujours au catalogue.

“Histoire des formes de demain“ – issue des collections de design du Musée d’art moderne de Saint-Étienne Métropole – explore les évolutions du design, du dernier quart du XIXe siècle à nos jours, avec des pièces emblématiques des différents courants, centres géographiques ou personnalités marquants, de Hoffmann à Breuer, de Perriand à Eames, de Jacobsen à Paulin ou Sottsass.

/catalogue exhaustif de la collection : Design, collection du Musée d’art moderne de Saint-Étienne Métropole, aux éditions Cité du design, 511 pages /illustration – Histoire desformes de demain©Musée d’art moderne de Saint Etienne Métropole – Yves Bresson /illustrations 1- Fauteuil Red and Blue chair de Rietveld Gerit ®ADAGP 2-  Gerrit Rietveld. 1958 ®Gerrit Rietveld Academie

Related Articles:

ibookligne_vierge

zone2