Rationaliser l’habitat

Posted on 18 mars 2014

Appliquées au logement étudiant à la Cité Universitaire de Paris, les solutions mises en œuvre par l’architecte et la designer figurent parmi les plus remarquables du modernisme, avant guerre. Le Corbusier et Charlotte Perriand proposent une nouvelle économie des espaces habitables. Ils développent dans les années 1920 des théories et des études sur l’habitat social collectif. Cette préoccupation de l’habitat minimum deviendra une exigence après 1945, quand s’ouvre la période de la reconstruction.

La Maison du Brésil sera un banc d’essai, une forme de synthèse : entre préoccupations d’architecture et d’aménagement intérieur, entre pensée théorique et considérations pratiques dans un contexte budgétaire extrêmement contraignant. Le design est ici premier : il assure la répartition de l’espace (meuble de rangement placé en épi pour séparer la partie chambre de la partie sanitaire), il est fonctionnel et polyvalent (le lit sert de banquette pendant la journée).

“Histoire des formes de demain“ – issue des collections de design du Musée d’art moderne de Saint-Étienne Métropole – explore les évolutions du design, du dernier quart du XIXe siècle à nos jours, avec des pièces emblématiques des différents courants, centres géographiques ou personnalités marquants, de Hoffmann à Breuer, de Perriand à Eames, de Jacobsen à Paulin ou Sottsass.

/catalogue exhaustif de la collection : Design, collection du Musée d’art moderne de Saint-Étienne Métropole, aux éditions Cité du design, 511 pages /illustration – Histoire desformes de demain©Musée d’art moderne de Saint Etienne Métropole – Yves Bresson /illustrations 1- Armchair, model 36/401 Alvar Aalto 2- Charlotte Perriand, Le Corbusier, Pierre-Jeanneret ®Charlotte Perriand Archives

articles en lien

ibookligne_vierge

zone2