Imposer une esthétique industrielle

Posted on 24 mars 2014

Roger Tallon est sans doute l’un des plus fameux designers industriels français. Une esthétique high-tech domine dans les matières utilisées : fonte d’aluminium polie, verre, mousse taillée en pyramides ; dans les formes : évocations à la machine et à la vitesse. Ses quatre qualificatifs : technique et vitesse, chez lui ils résonnent singulièrement ; designer, il fut l’un des premiers à défendre le terme et la nécessité de la discipline en France, par sa pratique et par l’enseignement ; industriel : la plus grande part de son travail se fait dans une pensée globale de la production industrielle intégrant pleinement le design. L’ensemble de mobilier Module 400 (escalier, table, chaises, fauteuil…), ou le téléviseur Portavia 111, conçu pour la société Téléavia ou encore les fauteuils du TGV version 1980.

Tous affirment l’esthétique Streamline ou renvoient à l’univers spatial.

“Histoire des formes de demain“ – issue des collections de design du Musée d’art moderne de Saint-Étienne Métropole – explore les évolutions du design, du dernier quart du XIXe siècle à nos jours, avec des pièces emblématiques des différents courants, centres géographiques ou personnalités marquants, de Hoffmann à Breuer, de Perriand à Eames, de Jacobsen à Paulin ou Sottsass.

/catalogue exhaustif de la collection : Design, collection du Musée d’art moderne de Saint-Étienne Métropole, aux éditions Cité du design, 511 pages /illustration – Histoire desformes de demain©Musée d’art moderne de Saint Etienne Métropole – Yves Bresson /illustrations 1- Fauteuil Module 400, 1965. Aluminium poli et spazmolla ©Adagp. 2- RPierre Restany, Arman et Roger Tallon au cours d’un déjeuner de travail

articles en lien

ibookligne_vierge

zone2