Stockage

Posted on 13 mai 2014

Après un teasing savamment orchestré BMW lance la BMW i3. Pus qu’un véhicule c’est tout le système premium allemand qui se met en marche. En effet, cette voiture fait partie d’un réseau de mobilité qui va remplacer le système actuel qui consiste à relier l’automobile à une chaîne de valeur devenue avec les crises successives complément obsolète. Désormais l’automobile n’est plus un marqueur social ! C’est un constructeur automobile qui lance l’expérience avec les risques de pertes potentielles. Est-ce de la clairvoyance ? Le petit “i“ : Apple comme inspiration

Le projet “i“ a démarré en 2007 – c’est l’année Apple a lancé son premier iPhone. La firme de Munich reprend l’idée : ne pas créer un produit haut de gamme sophistiqué, mais plutôt combiner des technologies connues en introduisant de nouvelles interdépendances entre l’utilisateur et le fabricant*. Visiblement les Bavarois sont allés très loin. S’ils arrivent à imposer ce véhicule sur le marché, outre d’être le précurseur, le constructeur ne sera plus un fournisseur de voitures et de pièces détachées, mais de services. Dans ce cas le “i“ s’imposera comme une sous-marque de BMW. Le scénario : connectivité Internet de la location pour des distances que les voitures électriques ne sont pas en mesure de couvrir actuellement ; contrats d’énergie pour les ports privés et pour le ravitaillement en route. Voici le service premium déroulé : un objet pour une clientèle aisée avide de flexibilité et en demande de fidélité de marque, tout cela avec un coût supplémentaire supportable. Résultat d’une recherche consolidée et d’efforts de développement, le projet bute sur une inconnue, le coût de l’électricité et sur sa disponibilité dans un esprit de motorisation de masse. Aujourd’hui, c’est le facteur crucial qui va décider de l’introduction (réintroduction diront certains) des voitures électriques.

Ce ne sont pas les progrès de la technologie de la batterie ou l’impact environnemental, mais l’évolution des tarifs du prix du pétrole par rapport aux coûts de production et de stockage de l’électricité qui décideront du succès de la “i“.

*le petit i représente un monde de réseau qui sert à renforcer l’ego / image bmw i8®bmw-actu.com