Andrea Branzi et Michele De Lucchi – Esthétique de la misère

Posted on 18 avril 2015

Andrea Branzi et Michele De Lucchi présentent 16 projets basés sur le concept de la misère.
L’objectif est de communiquer, avec un réalisme brutal, que la décadence, l’incertitude et l’usure typiques de la pauvreté et la misère, sont étrangers au monde du design contemporain.

Les projets ont été développés par les étudiants de la Faculté de design Polytechnique de Milan sous la supervision de Francesca Balena Arista et Marco De Santi. Ils sont le résultat d’une recherche expérimentale, reflet de l’environnement où vivent les pauvres soit de Naples et soit des favelas : occupation de bâtiments historiques aujourd’hui désaffectés, interstices sous les routes et les ponts, abris temporaires construits en carton, tôle ondulée ou tissu… Ces restitutions revisitent la grande tradition littéraire du pauvre et du mendiant. Elles sont conçues à base de matériaux usés ou vieillis par processus manuel : le bois est brûlé ou rayé, le fer rouillé, le tissu effiloché, tout est couvert par un voile de boue, de poussière et de suie.

/images – Andrea Branzi and Michele De Lucchi “AESTHETICS OF MISERY” at Palazzo Litta