Carlo Bugatti – l’esthétique de la courbe

Posted on 26 février 2016

Contrairement à beaucoup de designers de son temps, Bugatti n’a pas reçu une formation d’architecte mais de peintre. il étudie à l’Académie Brera, à Milan puis à l’Académie des Beaux-Arts de Paris.

Dans la mouvance de John Ruskin ou William Morris, il privilégie une fabrication artisanale et de qualité, Son style, comme celui des tenants de l’Aesthetic Movement anglais s’inspire des arts du Proche-Orient. Ses créations utilisent largement des matériaux rarement employés en ameublement, le vélin ou et le cuir.

carlo_bugatti_cabinet1900

Bugatti privilégie toujours plus les formes symétriques et le motif du cercle. Cette esthétique de la courbe, de la sinuosité organique est dans le droit fil de l’Art nouveau, Ses créations témoignent d’une volonté de se démarquer des formes et des styles traditionnels. En 1904, il tourne le dos aux arts appliqués pour se consacrer à la peinture.

/Illustrations – /1 Carlo Bugatti – circa 1924 – /2 – trône – circa 1890 – 1900 – National Gallery of Victoria, Melbourne 3/ Cabinet – circa 1900