Otto Wagner – vers le fonctionnalisme

Posted on 26 février 2016

Les toutes premières années Vingtième siècle sont pour Wagner une période de transition. La Sécession viennoise s’oppose à l’Académie.

Les tenants de ce mouvement souhaitent abolir les frontières entre l’architecture, les arts décoratifs et les arts appliqués.

À partir de 1900, les bâtiments et les meubles qu’il dessine tendent de plus en plus au fonctionnalisme. Il donne davantage de force à ses sièges en insistant sur leur structure et utilise volontiers des matériaux novateurs, tels le verre ou aluminium, qui l’amènent à abandonner une grande partie de ses motifs décoratifs antérieurs. Quelques détails en aluminium judicieusement placés comme les points de jonction des différentes parties soulignent la structure. L’assise perforée de certains sièges les allège, les trous circulaires font écho aux rivets des plaques d’aluminium.

b490e74f0295307e1c377ea57fa613f5

Ses idées novatrices se répandent grâce à ses écrits et à ses activités d’enseignant. Au département d’Architecture de l’Académie de Vienne, il influence fortement des étudiants comme Josef Hoffmann et Joseph Maria Olbrich, qui ont travaillé avec lui en 1896 et comptent parmi les fondateurs de la Sécession viennoise.

/illustations – /1 Otto Koloman Wagner – Bildarchiv Austria – /2 – Ceiling lamp – Postal Savings Bank – 1904-2006 – Aluminium /3 Armchair – Thonet – 1902