Alexander Rodchenko – activiste et révolutionnaire

Posted on 22 avril 2016

Rodchenko est l’un des plus jeunes membres de cette génération d’artistes et de designers associés au mouvement constructiviste, apparu en Russie après la révolution de 1917.

Les graphistes de la Russie post-révolutionnaire sont confrontés à un défi : inventer un style marquant, à la portée d’un public largement analphabète. Rodchenko utilise pour cela un graphisme et des caractères très simples, associés à des photomontages. Il joue un rôle actif dans la politique culturelle russe et est un membre actif de l’lnkhuk (institut de la culture ), constitué en 1920 pour traiter des questions essentielles de l’art.

En 1911 à 1916, il rencontre le poète Vladimir Maiakovski. À partir de 1917, Rodchenko se consacre, avec sa femme, Varvara Stepanovna, au développement d’un nouveau langage visuel dédié aux objets quotidiens. Pendant dix ans, il travaille sur une série de projets dans le domaine du design industriel et graphique, des décors, de la scénographie. En 1918, il militera pour la séparation entre l’art et l’État et pour l’autogestion des institutions artistiques avec son traité Manifeste du productivisme. En 1919, il conçoit un kiosque d’inspiration cubiste pour la distribution des journaux et la propagande En 1925, il conçoit l’aménagement intérieur d’un cercle ouvrier, présenté à l’exposition des Arts décoratifs de Paris. Bien que peu de ses travaux, à l’exception de son œuvre graphique, aient fait I’objet d’une production en série, son approche radicale a beaucoup influencé le courant moderniste international.

Aleksandre Rodchenko_2

De 1920 à 1930 il enseigne la composition aux Ounovis (ateliers supérieurs d’art et de techniques). il y travaille, avec ses étudiants, au design d’objets quotidiens, en particulier des lampes et des services de table. Les constructivistes cherchent à rénover le monde matériel ainsi que tous les domaines d’activité culturelle, en accord avec la nouvelle société. Dans le domaine des arts visuels et appliqués, cela implique l’utilisation de formes purement géométriques, traduisant le caractère universel de l’expérience humaine.

De nombreux designers, en particulier ceux du Bauhaus, ont été profondément influencés par l’art constructiviste.

/illustration 1 & 2 – Aleksandre Rodchenko,the Lenin Workers’ Club, Paris Exposition 1925