mutations #11

Posted on 10 mars 2017

Jerszy Seymour propose un refuge hôtel pour la Biennale qui fonctionnera sur un principe d’économie circulaire : il sera possible de visiter et dormir sur place, en participant aux cuisines, au nettoyage, au jardinage et en diffusant la propagande du lieu.

/illustration – The Wet Place, 2008 (détail) Peter Martensen, collection privée, Courtesy de l’artiste et du MAMC+ Saint-Étienne Métropole© / Lucky Larry’s Cosmic Commune – Jerszy Seymour, coproduction – Dynamo /Évènement de référence, la Biennale internationale 10 de Saint Étienne fédère la scène locale, régionale, nationale et internationale les nombreux champs d’action du design. Elle aura lieu du 9 mars au 9 avril 2017. Elle traite des mutations du travail Une suite d’articles détaillent les principales expositions sur forme de chiffre (attention – tous les liens qui se suivent, sont différents) : mutations # 1# 2# 3# 4# 5# 6# 7# 8# 9# 10# 11# 12# 13# 14.

Related Articles:

Post Footer automatically generated by Add Post Footer Plugin for wordpress.