Les années quarante : promouvoir le design

Posted on 28 avril 2017

En 1939, quand éclate la Seconde Guerre mondiale, le design moderne est arrivé à maturité.

Son influence se fait sentir au niveau international, tant dans les réalisations que dans les idées. Ses théories sont clairement exprimées, ses pionniers, amplement reconnus. Après 1945, les designers disposent d’une tradition qu’ils peuvent exprimer et de précurseurs qu’ils peuvent choisir de suivre ou de rejeter. Le design d’après-guerre offre un champ d’expression aux identités nationales : parmi les pays qui se lancent dans la reconstruction, beaucoup veulent donner au monde une nouvelle image commerciale. Le design leur offre un moyen d’y parvenir.

En Europe, cette tendance se dessine nettement dans les pays scandinaves, en Italie, en Allemagne et en Grande-Bretagne. La Suède et le Danemark remodèlent ainsi leur artisanat traditionnel à la lumière des exigences de la modernité. L’Italie fait appel à son savoir-faire pour se créer une image de marque attractive.

Les États-Unis et le Japon utilisent eux aussi le design moderne comme vitrine de leur économie et de leur civilisation tournées vers le progrès. Ici, le design prend la forme de produits aux lignes très étudiées, au profil aérodynamique, exportés à travers le monde entier.

Pendant cette période, ces pays tentent de promouvoir leur vision du design.
Plusieurs organismes ont pour rôle d’encourager les entreprises et le public à modifier leurs goûts. Certains sont créés : le Council of Industrial Design britannique, fondé en 1944 et le Rat fûr Formgebung allemand, institué en 1951. D’autres sont l’héritage de la période d’avantguerre, tels le Den Permanente danois et le Svenska Slojdfôreningen suédois. Dans ce contexte, le Museum of Modern Art de New York se montre particulièrement actif en lançant des concours, très prisés au niveau mondial, autour du thème du design.

Les expositions servent à nouveau de vitrines.
Elles atteignent leur point culminant dans les années cinquante, avec la Triennale de Milan. Les prix décernés à l’occasion de cet événement, très recherchés, servent de tremplin à de nombreuses carrières.

articles en lien

ibookligne_vierge

zone2