Marc Newson – designer habile

Posted on 6 avril 2017

La sensibilité australienne de Marc Newson et le contexte d’un atelier de planches de surf donnèrent naissance dons les années quatre-vingt à la Lockheed Lounge.

Newson eut la chance que sa première œuvre soit annoncée à grand renfort de publicité via des photographies mises luxueusement en scène par l’un de ses premiers clients, la société de meubles japonais Idée, qui les commanda et les distribua à des magazines de design dans le monde entier. Newson était plus jeune que Rieweld lorsqu’il créa le meuble une peau d’aluminium riveté dont les cambrures enveloppaient un corps en fibre de verre dans le petit atelier d’un fabricant de planches de surf de Sydney.

Pour être exact, il n’en fut pas l’auteur, mais il participa à sa création. Le résultat est saisissant, mais au vu de ce que Newson produisit par la suite, on ne peut guère parler d’œuvre mature. Elle n’aura pas non plus la même influence artistique et historique que la chaise Red Blue, à l’exception de son prix, qui fut aussi soigneusement et délibérément déterminé.
Elle s’impose comme un événement clé dans l’histoire du design seulement lorsqu’elle fut vendue aux enchères à un pris annoncé d’un peu moins d’un million de dollars, largement plus que tout ce que Rietveld ou Mies ont jamais atteint.
Rendons hommage à l’habileté des sociétés de vente aux enchères. La vente Newson caractérisa les débuts d’un nouveau type de marché, et peut-être d’un nouveau type de design.

Rietveld n’était pas représenté par un marchand d’art comme Gagosian.
On pourrait comparer ce moment à celui où, dans les années quatre-vingt, la photographie s’invita dans les musées et les galeries et put prétendre au statut d’art.

/images 1 – Lockheed Lounge Chaire – 2 – Marc Newson 2010 – 3 – Marc Newson 1984 /crédits Marc Newson®

Related Articles:

Post Footer automatically generated by Add Post Footer Plugin for wordpress.