Henry Dreyfuss – designer et consultant

Posted on 1 mai 2017

Henry Dreyfuss appartient à la génération pionnière des designers consultants américains.

Sa contribution a été de placer l’homme au centre de ses projets : “gardons à l’esprit que cet objet auquel nous travaillons va être utilisé par les gens, individuellement ou en masse“ Il a beaucoup fait pour la respectabilité de la profession en considérant qu’un projet de design doit intégrer toutes les exigences sociales, éthiques, esthétiques et pratiques. il a diffusé cette idée dans ses écrits.

Sa publication de 1955, Designing for People, illustre pleinement cette attention accordée l’usager En 1923, Dreyfuss débute comme assistant designer au théâtre, auprès de Norman Bel Geddes. En 1929, il s’oriente vers le design de produits pour les laboratoires Bell où il conçoit un des premiers modèles de téléphone moderne, le 300, qui associe écouteurs et microphone dans son combiné en bakélite noire. Lancé En 1937, modernisé à plusieurs reprises, il se vendra pendant plus d’une décennie. À partir de 1932, il travaille pour Roebuck (machine à laver), General Electric (réfrigérateur), Deere & Co (tracteurs)… À la fin des années trente, Dreyfuss dessine la locomotive Mercury pour la Compagnie des chemins de fer New York Central. Ce modèle, est entièrement pensé comme une unité, jusqu’aux tasses à café du wagon-restaurant. Au cours des années cinquante et soixante, il poursuit sa collaboration avec différents clients industriels.

Sa société, Henry Dreyfuss Associates, est toujours en activité. Développée dans les années trente aux États-Unis, la profession de consultant en design industriel s’introduit peu à peu en Europe dans les années quarante, notamment en Grande-Bretagne, en France et en Italie. Elle offre une ouverture au rôle traditionnel des créateurs européens dans les arts décoratifs et l’architecture.

/Henry Dreyfuss ® Getty Images

Related Articles:

Post Footer automatically generated by Add Post Footer Plugin for wordpress.