Kenneth Grange – designer de passage

Posted on 7 juin 2017

Kenneth Grange, vers la fin des années cinquante, contribue au renforcement de la profession. Le design de produits britannique n’adopte jamais une image arrogante, avec des designers vedettes, comme en Allemagne et en Italie.

Pour Kodak ou British Railway, à améliorer le design des objets de notre environnement quotidien.

En 1948, il débute comme assistant d’architecte chez Arcon. En 1958, Howe lui demande de collaborer au pavillon Kodak de I’Exposition internationale de Bruxelles. Ce projet amène Grange à repenser l’ancien appareil photo de Kodak. Cette première commande en design de produits donne le modèle 44 c, qui connaît un énorme succès. Très proche de ce que font ses contemporains allemands, Grange fonde ses recherches sur le concept de simplification, qu’il cherche aussi à intégrer dans tout le processus de production. Comme d’autres designers, Grange déplore la vision à court terme qu’il observe dans la production de nombreuses entreprises britanniques. En 1972, Grange fonde pentagram avec Théo Crosby, Alan Fletcher, Colin Forbes et Mervyn Kurlansky.

Grange qui, plus que tout autre designer industriel britannique des cinquante dernières années, paramétra la vie domestique au Royaume-Uni à travers ses avancées sur les appareils photo Instamatic, les mixeurs, les rasoirs électriques et les trains à grande vitesse, était la personnalité idéale pour actualiser l’Anglepoise sans nuire à son autorité.

Ce groupe d’architectes et de graphistes devient le premier cabinet de consultants en design britannique, qui compte parmi ses clients Penguin Books, Olivetti et IBM.

articles en lien

ibookligne_vierge

zone2