Archétypes #2

Posted on 18 août 2017

De très rares objets emblématiques sont parvenus à devenir des marques identifiables. Elle existe non seulement par son nom, mais aussi, comme Coca-Cola, par un objet immédiatement reconnaissable, qui incarne physiquement la marque.
Autour de cette forme instantanément familière gravitent d’innombrables rituels, à la fois publics et privés.
Faites l’expérience de malmener votre palais en buvant du vin transvasé dans une bouteille de Coca-Cola ou du whisky dans une bouteille de bière : vous comprendrez la force avec laquelle les aspects physiques du design conditionnent nos perceptions.

En France, chaque région possède son style de récipient. Et il est indéniable que la forme de celui-ci, le langage graphique de l’étiquette et le type d’ouverture participent de l’atmosphère qui se crée autour du vin : une étiquette, une gamme limitée de polices de caractères et des illustrations typiques (généralement un château), prépare le palais à tout à fait autre chose que le graphisme australien ou le style consistants à décorer l’étiquette avec de l’art contemporain.

Related Articles:

Post Footer automatically generated by Add Post Footer Plugin for wordpress.