Le réorganisation de la société par le design

Posted on 29 août 2017

Le design social a une tradition ancienne qui se définit comme un projet pour réorganiser la société. Herbert Simon rappelle que le “processus de conception implique une gestion des ressources du concepteur ».
Pour lui, il s’agit de mettre en place un système design pour gérer et contrôler les activités relatives à la conception d’un produit ou d’une structure physique. Il attache une importance capitale aux techniques de la planification sociale qu’il appelle conception sociale (social design) qui passe par deux grille de lecture : 1/une grille pédagogique – la promotion des sciences humaines dans l’apprentissage du métier de l’ingénieur 2/ une grille technique : celle de l’ingénieur appliquée à la société. Une interprétation erronée : ces activités peuvent prendre place en dehors du travail proprement dit.

il est pourtant vrai que la conception sociale est une tendance de “rationalisation technique », spécifique à nos sociétés modernes. c’est-à-dire la tendance qui consiste à gérer la société à partir de l’application des technologies industrielles tels que le contrôle, l’efficacité, l’optimisation, etc.

Ces clichés ont des fondements épistémologiques fragiles.
Existe-t-il une grille de lecture spécifique qui permet de décrire l’activité de concepteur du social sans privilégier pour autant le rôle des sciences humaines appliquées ; sans confondre la conception sociale avec la planification économique ; et surtout, sans identifier les activités des concepteurs avec le producteur de rationalisation technologique, contre lequel s’érigent les technos pessimistes de notre temps ?

Ne pourrait on pas simplement que le design est social quand il conçu pour tous, avec et pour les usages.

/image – Adresse : Rue Léon Cladel. Paris 02

Related Articles:

Post Footer automatically generated by Add Post Footer Plugin for wordpress.